ven 27.10 0

L’intelligence artificielle au service des collaborateurs

L’intelligence artificielle est en train de modifier notre rapport à la technologie et son impact est global. Que ce soit dans notre façon de vivre ou de travailler, l’IA transforme déjà notre quotidien. Éric Hazan, directeur de McKinsey Digital énonce le constat suivant : « l’intelligence artificielle est en train de bouleverser tous les secteurs de l’économie mondiale ». En effet, la capacité de reconnaissance des ordinateurs, les outils de langage et de traduction, ou encore les assistants virtuels sont autant de domaines sur lesquels les technologies de l’intelligence artificielle auront un impact significatif dans les mois à venir. Tirant parti de ces applications, l’environnement de travail en entreprise est également impacté par l’arrivée de l’IA et, par conséquent, c’est le travail même des collaborateurs qui se verra simplifié, automatisé et transformé par ces technologies.

Pourquoi l’IA se développe en entreprise ?

Technology students group working in computer lab school class

Lors de la conférence Expérience 17, Christophe Shaw (Directeur de la division Developer Experience de Microsoft France) a expliqué l’essor de l’intelligence artificielle par trois facteurs :

  1. Les considérables capacités du Cloud (traitement et stockage)
  2. La maturité des algorithmes de traitement (et notamment des algorithmes neuronaux)
  3. Le Big Data et le besoin des entreprises de collecter et de traiter d’immenses masses de données.

En effet, de nombreuses avancées technologiques coïncident avec le développement des technologies de réflexion électronique. Pour preuve, la puissance de calcul des ordinateurs est doublée tous les deux à deux années et demi et, par conséquent, les coûts de traitement des données chutent et se veulent plus abordables.

Depuis plusieurs années, ces facteurs ont permis l’application de l’intelligence artificielle dans des usages grand public, et ceux-ci ont aujourd’hui tendance à se propager dans le cadre professionnel. En effet, recommandation de produits en ligne grâce des algorithmes de match, classification d’emails, ou encore échanges directs via un assistant personnel ou des chat-bots sont autant d’exemples qui témoignent de la présence plus ou moins implicite de l’IA dans nos vies. Ainsi, d’une part, ces usages permettent un véritable terrain d’expérimentation et d’exploitation pour les entreprises éditrices de ces solutions et, d’autre part, aujourd’hui la perméabilité de la frontière entre vie privée et vie professionnelle est telle que les collaborateurs s’attendent à avoir la même qualité d’expérience au sein de leur entreprise et plus généralement dans leur environnement de travail. Ce constat traduit donc un réel besoin ainsi qu’une véritable opportunité pour les éditeurs à incorporer des fonctionnalités intelligentes dans les outils à disposition des collaborateurs.

IA en entreprise, quelles tendances ?

En raison de son caractère transverse, l’intelligence artificielle possède des domaines d’application très variés et ne se restreint pas au seul cadre de l’entreprise. En effet, son utilisation peut impacter l’ensemble d’un écosystème (entreprises, partenaires, clients…). Dans cet article nous allons vous présenter trois catégories d’usages internes à l’entreprise et faisant partie intégrante des problématiques d’environnement de travail collaborateur, qui sont et seront davantage impactées par l’IA dans les mois à venir.

Aide à la création de contenus

Les technologies d’intelligence artificielle peuvent être employées afin de faciliter et d’enrichir la création de contenus. Que ce soit en générant automatiquement du texte à partir de données informatiques, en transcrivant et en transformant la parole ou le langage humain, ou en reconnaissant des images ou des configurations, l’IA a des applications directes. A titre d’exemple, PowerPoint de Microsoft avec Presentation Translator bénéficie d’une fonctionnalité de sous-titrage instantané en 60 langues. Google quant à lui permet aux utilisateurs de G Suite d’utiliser la fonctionnalité Explore afin soit d’enrichir leurs contenus, soit d’améliorer le visuel de leurs rendus. D’autres usages pourraient émerger, comme la création de synthèses et de rapports de manière assistée ou même automatisée (après une réunion ou un rendez-vous client par exemple).

Gestion, recherche et valorisation de la donnée

En raison de sa transversalité sur l’ensemble des métiers de l’entreprise et de ses applications commerciales, c’est le segment qui concentre le plus d’éditeurs. Service à la clientèle par chat-bots, aide à la décision, ou classification intelligente et automatique des données sont des usages développés par la plupart des éditeurs. Salesforce a développé Salesforce Einstein, une plateforme intelligente avec une orientation Cloud artificiel selon différentes briques de service orientées métier. Amazon tire parti de ses investissements pour l’amélioration intelligente de ses activités grand public, en proposant via AWS Amazon Rekognition (service de reconnaissance d’image) ou encore Amazon Lex (service de création de bots, basé sur la voix et le texte). Google et Microsoft quant à eux capitalisent sur leur activité de search grand public pour proposer des moteurs de recherche contextuels accessibles depuis leurs briques fonctionnelles (Quick access Drive et Google search pour la firme Californienne, Delve et Bing for Business pour celle de Redmond). L’IA contribue ainsi à la valorisation de la donnée et remet au goût du jour les moteurs de recherche en entreprise.

Assistant à la productivité personnelle

C’est certainement le segment d’usages qui comprend le plus de similitudes avec les habitudes grand public. Il est donc relativement corrélé au développement de ces usages dans le cadre privée. L’exemple le plus remarquable est celui des assistants personnels tels qu’Alexa (Amazon), Google Home, Siri (Apple) ou encore Cortana (Microsoft).  Ces assistants sont alimentés par de l’apprentissage profond et seront certainement l’un des moyens phares d’interaction avec la technologie pour ce qui concerne la gestion de tâches, la planification, l’automatisation ou encore le search. Dans ce périmètre nous pouvons par exemple remarquer que Microsoft a créé un lab IA dédié à l’apprentissage et au traitement automatique du langage naturel. Google est historiquement un acteur précurseur et dès 2015 proposait ce genre d’initiative.

Les chiffres clés

Si vous n’êtes pas encore convaincu par l’importance du phénomène IA en entreprise voici quelques statistiques représentatives :

  • Selon Narrative Science, d’ici 2018 62% des entreprises utiliseront de l’IA (contre 38% en 2016)
  • L’IDC estime que le marché de l’IA atteindra 47 milliards d’euros en 2020 (contre 8 en 2016)
  • Forrester prévoyait pour 2017 une augmentation de plus de 300% dans l’IA par rapport à 2016[1]
  • Entre 2014 et 2016, Microsoft, Google, Facebook, Amazon et Apple ont déposé 244 brevets d’intelligence artificielle.

Favoriser le développement de l’IA

Les activités d’IA seront déterminantes dans les prochaines années. Les différences entre les acteurs proposant ce type de solutions se feront premièrement sur l’efficacité et la justesse des algorithmes, secondement sur l’étendue et la richesse applicative. Par conséquent, que ce soit avec Google, Microsoft ou encore Amazon, des plateformes et API permettant des bâtir des applications utilisant l’IA sont largement disponibles. En ce qui concerne d’autres initiatives, Facebook lance son quatrième centre d’intelligence artificielle FAIR à Montréal, rejoignant ainsi Google et Microsoft dans la ville au cent clochers. Enfin Slack, via son fond d’investissement The Slack Fund, mise sur des startups développant essentiellement des bots d’automatisation.

Un vecteur de développement des usages digitaux en entreprise

Malgré les débats que soulève l’arrivée de l’IA, que ce soit en termes d’emploi ou d’éthique, force est de constater que nous sommes en marche vers un renforcement et un élargissement du phénomène de l’IA en entreprise. Grâce à sa capacité à raisonner à notre place, à prendre en compte nos interactions et nos comportements usuels afin d’anticiper nos attentes, l’IA offre des opportunités presque infinies. Elle se positionnent ainsi comme véritable vecteur d’accompagnement et de développement des nouveaux usages digitaux en entreprise.

[1] Predictions 2017: Artificial Intelligence Will Drive The Insights Revolution

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *