ven 21.11 0

Adieu Lync, bienvenue Skype for Business !

Le 12 novembre dernier Microsoft a annoncé que son outil professionnel de communications unifiées Lync prendra le nom de Skype for Business au cours du premier semestre 2015. D’après Microsoft, cette fusion permettra de réinventer la productivité des collaborateurs, tout en profitant de l’occasion pour donner une nouvelle signification à l’abréviation UC : finies les Unified Communications, nous voici entrés dans l’ère des Universal Communications. Mais pourquoi Microsoft a besoin d’unifier Lync et Skype, quelles sont les innovations apportées ?

Pourquoi unifier Lync et Skype ?

Lync et Skype sont deux solutions Microsoft populaires et largement utilisées : en effet Skype est aujourd’hui adopté par plus de 300 millions de particuliers tandis que  Lync, d’après le nouveau Magic Quadrant de Gartner, a désormais sa place parmi les leaders de la téléphonie d’entreprise.

Cependant Microsoft se trouve dans la nécessité de faire évoluer son outil de communication Lync qui est en perte de vitesse en terme d’innovation face à des solutions qui s’accaparent de plus en plus de parts de marché. Uber conference, FlowDock, HipChat ou encore Slack,  sont des noms qui sortent du lot en proposant des solutions présentant une interface pratique et surtout une capacité d’interopérabilité avec d’autres outils externes.

Pour faire face à cette concurrence, la firme de Redmond a donc opté pour un rebranding de « Lync » vers « Skype for Business », permettant ainsi à Microsoft de capitaliser sur l’image de marque et la notoriété de Skype, simplifiant aussi par la même occasion la présentation de son offre auprès des entreprises.

Un simple rebranding, ou un peu plus ?

L’idée de ce rapprochement entre Skype et Lync est de fusionner le meilleur des deux solutions : l’expérience familière et la simplicité de Skype avec les fonctions professionnelles, la conformité, le contrôle et la sécurité ayant fait le succès de Lync auprès des entreprises.

sfb2L’interface de Skype for Business ressemblera ainsi à la fenêtre de Lync, mais reprenant les couleurs, les icônes et le moniteur d’appels de Skype. Une meilleure prise en charge des écrans tactiles est également annoncée.

Afin d’améliorer la « fédération » entre Skype et Skype for Business, Microsoft a choisi de mettre en place un onglet dédié aux contacts Skype sur la version Business afin d’initier des appels vidéo vers n’importe quel utilisateur Skype (la version actuelle ne supportait que présence, chat et appels audios). On imagine déjà des cas d’usages entre un client et son chargé de clientèle, évitant les déplacements en agence.

La gestion des appels sera quant à elle optimisée. Par exemple, pour transférer un appel un clic suffira (contre trois aujourd’hui). Ce nouvel outil pourra également prendra en charge les appels audio et vidéo pour les connexions à faible bande passante, grâce au support du codec H.264.

La mise en place de Lync for Business ne requiert pas de nouvelle architecture : les entreprises disposant de Lync 2013 devront réaliser une simple mise à jour pour migrer vers la nouvelle version de la solution. Pour les entreprises sous Office 365, c’est Microsoft qui se chargera de la mise à jour.
Skype for Business n’apportera donc pas de réelles innovations, néanmoins l’arrivée annoncée de la prise de en charge de WebRTC (Web Real-Time Communication) ainsi que la potentielle adaptation du traducteur en temps réel de Skype sont autant d’opportunités d’évolutions pour Skype for Business ! To be continued…

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *