jeu 20.11 0

Des zombies à Vienne grâce à la réalité augmentée

La réalité augmentée est la modification de l’environnement perçu par l’ajout d’images fictives. Utilisée depuis 2009 dans divers domaines comme l’art, l’édition ou la culture, ses applications dans la publicité se généralisent.

L’objectif ? Puiser dans les ressorts de l’originalité et de la surprise pour capter l’attention du plus grand nombre et créer le buzz autour d’un événement, d’une marque ou d’un produit.

Son application au quotidien :

Les procédés liés à la réalité augmentée se développent de plus en plus et impactent notre quotidien. A l’instar des sites culturels qui l’employaient pour mettre en valeur des monuments ou des œuvres en apportant un savoir complémentaire, elle est maintenant utilisée par les agences immobilières, les GPS, les magasins de meubles ou encore les stations de ski afin d’enrichir notre réalité d’informations supplémentaires, améliorant ainsi l’expérience utilisateur.

En ville, la réalité augmentée repose sur un principe simple : une caméra capture la réalité, la retransmet sur un écran (smartphone, tablette, écran publicitaire) sur lequel des images sont ensuite ajoutées.

RA

 En mars dernier, Pepsi surprend les londoniens qui attendent leur bus. Derrière la vitre de l’abribus les usagers peuvent voir une invasion d’aliens, la chute d’une météorite ou encore un tigre déambulant dans la rue. Les réactions amusées, surprises ou affolées sont filmées puis proposées dans une vidéo mise en ligne sur Youtube. Cette dernière suscite plus de 6 millions de vues : le buzz est au rendez-vous.

 A Vienne, les Zombies s’invitent en ville

Plus récemment, c’est la chaîne autrichienne Sky qui met en scène les zombies de la série à succès américaine « The Walking Dead » aux différentes stations de tramway de la ville de Vienne. Pour rappel, « The Walking Dead » est aujourd’hui l’une des séries TV les plus regardées. Avec 17,3 millions de spectateurs pour la diffusion du premier épisode de la dernière saison le 12 octobre, la série explose le record jusque-là détenu par Docteur House.

Le 12 octobre dernier, le premier épisode de la cinquième saison est diffusé aux États-Unis. Afin de promouvoir ce lancement, la chaîne qui dispose des droits de diffusion dans son pays organise un petit canular. Les usagers ont ainsi eu la surprise de découvrir les morts-vivants de la série prendre forme à côté d’eux, sur les vitres encadrant les arrêts de tramway.

Pour que l’illusion fonctionne, l’un des côtés est remplacé par un écran qui diffuse en direct les images filmées par une caméra placée derrière. L’image de la rue est donc retransmise en temps réel et, pour les passants, il s’agit donc à première vue d’une simple vitre transparente. Il ne reste plus qu’à ajouter les zombies de la série, filmés au préalable en studio pour un résultat… plus vrai que nature. Les images fictives sont superposées à la réalité et le résultat est bluffant ! Certains Viennois vont jusqu’à vérifier derrière la vitre si le zombie est réellement là.

En filmant la réaction des passants et en postant cette vidéo sur Youtube, l’objectif de l’opération – faire le buzz- semblerait une fois de plus être atteint puisque la vidéo mise en ligne compte déjà 700 000 vues en quelques semaines.

La force de cette nouvelle campagne est de faire écho à celle déjà réalisée par AMC (avec de vrais acteurs cette fois) en février dernier dans les rues de New York et dont la vidéo avait été visionnée 5 millions de fois sur Youtube.

Cette nouvelle technologie qui envahit aujourd’hui nos villes et nos écrans fait ses preuves en matière d’impact marketing. La prochaine fois que vous serez face à une situation improbable à votre arrêt de bus, souriez ! Vous êtes filmé !

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *