MWC 2014 : Nokia succombe au charme d’Android…mais sans Google

Après avoir été l’emblématique porteur de l’OS (système d’exploitation) Windows Phone pendant plusieurs années, Nokia, à la surprise générale, a profité du Mobile World Congress pour annoncer ce lundi 24 février l’arrivée d’une nouvelle gamme de smartphones basés sur l’OS Android de Google.

Une annonce inattendue

Cette annonce est d’autant plus surprenante que le rachat de Nokia par le géant Microsoft a été annoncé il y a tout juste 6 mois. Ce rachat laissait supposer de la part de Microsoft une volonté de suivre le modèle d’Apple avec des appareils tout intégré (matériel et OS Microsoft). Or la sortie de cette nouvelle gamme de terminaux Android va clairement à l’encontre de ce qu’avaient prévu les analystes.

La nouvelle gamme de smartphones sera composée de 3 modèles : X, X+ et XL, les prix variant de 89€ à 109€. Nokia cible donc le marché du low cost, décision probablement prise suite à l’échec des terminaux haut de gamme comme le Lumia 920.

Ce choix d’OS semble être en particulier motivé par le catalogue d’applications que possède Android par rapport à Windows Phone, comme l’explique le Vice-Président Marketing de Nokia : « Nos fans nous disent souvent qu’ils aiment notre matériel, qu’ils aiment nos produits et services, mais qu’ils aiment aussi leurs applications Android ». En effet, Windows Phone, bien que disposant de son propre catalogue d’applications, propose beaucoup moins de choix, et notamment lorsqu’il s’agit d’applications locales comme « RATP » ou « Autolib ».

Des fonctionnalités uniques sur des smartphones Androïd

Smartphone Nokia X sous Android
Credits photo CNET

Cette nouvelle gamme de terminaux Nokia repose sur la version open source de l’OS Android, ce qui permet au terminal de faire tourner la totalité des applications Android. Pour autant, les utilisateurs auront la possibilité d’utiliser des services spécifiques à Microsoft et les smartphones ne dépendront pas des services Google comme le Play Store ou Maps.

  • Nokia proposera sa propre offre d’applications pour la musique et la navigation.
  • Une surcouche logicielle Windows permettra de retrouver pour les fans, une ergonomie en tuiles proche de celle des Windows Phones, et un accès aux services et applications du système Microsoft.

Esthétiquement, les smartphones se rapprocheront plus de leurs cousins Lumia et Asha que du standard Android sur le marché. Selon Nokia, cela permettra de se différencier des autres constructeurs avec un design plus épuré, qui a su attirer les premiers utilisateurs de Windows Phone.

Deux OS pour deux marchés distincts

Nokia n’abandonne pas pour autant l’OS Windows Phone puisque deux nouveaux smartphones seront lancés prochainement : le Nokia 220 (29€) et le Asha 230 (45€). Les smartphones sous Android représentent une gamme complémentaire de produits à bas coût, visant principalement les pays émergents dans lesquels Android gagne de plus en plus de parts de marché. La commercialisation de terminaux sous Android permettra selon Nokia de familiariser les futurs acheteurs avec l’environnement Windows sans les effrayer.

Au final, les Nokia X sont le résultat d’un métissage entre le matériel de Nokia, les applications Android, et les services de Microsoft. Une question demeure cependant : quelle raison a poussé Microsoft à acheter Nokia 5 milliards de dollars, si c’est pour commercialiser des smartphones sous l’OS concurrent Android ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top