jeu 27.02 1

MWC 2014 : Samsung mise sur Tizen pour ses smartwatches

Suite au succès contrasté de son évènement privé 2013, Samsung a choisi cette année le Mobile World Congress (MWC) à Barcelone pour officialiser l’arrivée de ses nouveaux produits. Le géant coréen a ainsi présenté lundi lors du Samsung Unpacked5 épisode 1 ses nouveautés à savoir : le smartphone Galaxy S5 et les montres connectés Gear 2, Gear 2 Neo et Gear Fit. Que retenir de cet évènement ?

Des nouveautés mais pas de surprise

Quelques jours auparavant Samsung avait commencé à attiser les curiosités via des annonces et publicités où étaient mis en avant des mots clés : design, appareil photo, internet haute vitesse, sport et résistance aux épreuves de la vie. À chacune de ces promesses, le coréen a associé une caractéristique produit.

Samsung Galaxy S5 bleu
Première image du Galaxy S5 bleu électrique, image de Samsung.com

D’un point de vue design, le Galaxy S5 se veut plus facile à prendre en main grâce au dos perforé. Quant à la Gear 2 Neo elle prend le pari de la simplicité et la légèreté et de ce fait n’embarque ni caméra ni périphérique audio. Enfin, la Gear Fit propose en complément un écran incurvé pour suivre la courbure du poignet (technologie d’écran flexible).
La connexion haute vitesse se traduit pour le smartphone par le support du Wifi WiMo, de la 4G LTE et un mode de connexion dit « Download Booster » qui utilise à la fois la connexion 4G et le wifi pour télécharger les fichiers supérieurs à 30 Mo.

Samsung entend surfer sur la déferlante annoncée du self-quantified. A ce titre, les nouveaux produits embarquent des capteurs de pulsation cardiaque. Plus fort, la certification IP67 permet de suivre les plus sportifs même sous la pluie. Comprenez derrière ce sigle que les devices sont protégés contre les poussières  et submersibles jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes (suffisant pour sortir son téléphone sous la pluie ou le laisser tomber sous la douche, pas pour faire de la plongée avec).

Enfin, le géant coréen ajoute une surcouche de sécurité au paiement sans contact. L’association entre empreinte digitale et puce NFC et le récent partenariat avec VISA pourraient enfin lever le frein psychologique des utilisateurs au paiement mobile.

Un nouveau système d’exploitation : adieu Android ?

Certains l’auront remarqué, les nouvelles smartwatches s’appellent bien Gear 2 et non Galaxy Gear 2. En effet, la nomination Galaxy est réservée aux produits Samsung fonctionnant avec le système d’exploitation (OS en anglais) Android de Google. Or, si le smartphone S5 devrait bien utiliser Android 4.4 « Kitkat » avec l’habituelle surcouche Samsung Touchwiz, les Gears utilisent l’OS Tizen développé conjointement avec Intel.

tizen-branding-lockup-on-dark
Logo du système d’exploitation mobile et embarqué Tizen

Tizen est un système d’exploitation open source basé sur Linux (comme Android). Il est issu de la fusion du projet LiMo (pour Linux Mobile) de Samsung et de MeeGo développé conjointement par Nokia et Intel jusque fin 2011.

L’une des conditions clé du succès d’un OS étant le nombre d’applications proposées sur le store dédié, Tizen se dote de ce côté d’un avantage fort. Il est en effet théoriquement capable de faire fonctionner les applications Android (embarquant la même machine virtuelle que l’OS de Google), les applications web et HTML5 et bien sûr les applications natives avec le SDK publié en début de semaine dernière.

Samsung propose donc ses montres avec les mêmes applications que celles de sa cousine Galaxy. Le changement devrait donc être transparent pour l’utilisateur. Selon Samsung, Tizen optimiserait également l’autonomie des montres intelligentes annoncée comme comprise entre 6 heures et 2 jours selon l’usage.

Quelle position pour ce nouvel OS sur le marché ?

Le marché des systèmes d’exploitation utilisés par les devices connectés est clairement dominé par deux poids lourds : Android (78% de part de marché mondiale sur les smartphones au dernier trimestre 2013) et iOS (18% sur ce même trimestre).

Windows Mobile 8 tente de se faire une place  (3% de part de marché au 4ème trimestre 2013) tandis que BlackBerry s’est recentré sur le marché professionnel fin 2013 (moins de 1% sur le marché grand public).

Face à ces acteurs, de nouveaux systèmes d’exploitation alternatifs commencent à voir le jour. Basé sur MeeGo, comme Tizen, et produit par d’anciens ingénieurs de Nokia avec la société Jolla, Sailfish OS par exemple est présent au MWC. Plus en vue sur le salon, la société Canonical, connue pour son système d’exploitation Ubuntu, lance aussi son système d’exploitation mobile : Ubuntu OS. La fondation Mozilla, dont la notoriété se base sur son navigateur libre Firefox, développe Firefox OS dont les premiers terminaux ont été dévoilé au début du Mobile World Congress. La fondation cible dans un premier temps les pays émergeant et en développement avec des mobiles à bas coût sur les marchés d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Europe de l’Est et l’Asie.

Quelle place pour Tizen dans cet environnement ? Il bénéficie tout de même de la position dominante (environ 35% de part de marché contre 13% pour Apple sur le troisième trimestre 2013) et de la puissance marketing de Samsung sur le marché des devices mobiles. A quand le lancement d’un smartphone Tizen que l’on attendait pour ce MWC 2014 ? Peut-être l’association Tizen misera-t-elle sur l’un de ses autres partenariats constructeurs pour le lancement de nouveaux devices mobiles.

Verra-t-on Samsung se passer peu à peu d’Android pour s’ouvrir à d’autres OS et s’absoudre d’une “Google dépendance” ?

Commenter cet article

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *