mar 18.02 0

inFORM : le futur des tablettes est en marche

Alors que le cinéma et l’impression ont déjà intégré la 3ème dimension, c’est au tour de la tablette numérique d’entamer cette révolution. Tangible Media, une unité de recherche du MIT, a développé la tablette du futur : inFORM. Ou comment donner vie aux informations numériques grâce à cette surface 3D…

Focus sur la technologie

La « table morphing » inFORM se présente sous la forme d’une table sur laquelle sont disposés 900 bâtonnets de section carrée, alignés sur une grille (en 30 x 30) et actionnés par des mécanismes contrôlés par ordinateur. Ces bâtonnets permettent de restituer les formes et les gestes à distance.

image003Concrètement, les bâtonnets permettent à inFORM :

  1. De reproduire le volume et les mouvements, par exemple  d’une partie du corps humain, les bras dans la vidéo ci-dessus, pour manipuler des objets à distance. La source de l’image 3D provient de la technologie Kinect de Microsoft. Kinect capte les données et mouvements, et les transmets à la tablette inFORM. Le tableau reçoit ses commandes à distance et s’adapte immédiatement. Enfin, un vidéoprojecteur est situé au-dessus du dispositif pour lui donner des couleurs.
  2. De manipuler physiquement des objets virtuels, comme des graphiques. Cela pourra permettre d’afficher en 3D et d’interagir avec des éléments d’une présentation faite par échange vidéo.

Un outil pour matérialiser le virtuel

image004Dans un premier temps, inFORM va rendre les informations reçues plus concrètes et devrait ainsi révolutionner les présentations vidéo. Mais l’ampleur des applications possibles est bien plus importante. Le MIT a pour ambition de faire d’inFORM une imprimante 3D dont les productions seront modulables en temps réel. Cette tablette devrait pouvoir transmettre non seulement des mouvements mais aussi des objets. Ainsi, les créations réalisées sur écran pourraient être transcrites physiquement et en temps réel. Par exemple, les urbanistes et les architectes seraient en mesure de visualiser physiquement des modèles 3D pour partager et discuter de leur conception.

image006inFORM pourrait également s’avérer bénéfique pour la médecine : le dispositif permettrait à l’imagerie médicale de visualiser des coupes transversales et de simuler des gestes chirurgicaux. D’autres secteurs pourraient également y trouver des bénéfices : commander des voitures à distance, construire des affichages adaptés aux non-voyants, développer un équivalent de Skype en volume ou créer une nouvelle sorte d’instrument de musique dont le son serait modifiable par le toucher.

Radical Atoms : la métamorphose des objets en temps réel

Bref, les applications sont nombreuses. Mais inFORM s’inscrit dans un projet plus large du MIT, baptisé Radical Atoms. L’objectif est de fabriquer des matériaux capables de changer de forme en temps réel. Avec un véritable bénéfice utilisateur : la métamorphose d’objets multi-usages et reprogrammables instantanément. Ou comment transformer un tabouret en pied de guitare selon ses besoins…

Dans sa roadmap, Daniel Lethinger, le co-créateur d’inFORM, envisage de perfectionner le dispositif avec des capteurs tactiles positionnés à la surface des bâtonnets afin d’agir directement et physiquement sur les bâtonnets et de les remodeler à sa guise. Cette tablette semble être une réelle avancée technologique et sa miniaturisation sera un fort enjeu pour sa multiplication à grande échelle dans le futur. 

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *