jeu 14.11 1

La France prépare sa troisième Révolution Industrielle avec le numérique

Refaire de la France un leader industriel en 10 ans. C’est la mission qu’a confié Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif à différents chef de projets issus du monde industriel. L’objectif de ces spécialistes est de mener à bien les 34 projets du plan reconquête industriel initié par le gouvernement le 12 septembre et plus particulièrement de « construire une offre industrielle nouvelle, compétitive, capable de regagner les marchés perdus et d’en gagner de nouveaux ». Retour sur un projet Made In France avec un focus sur les chantiers numériques.

34 plans de reconquête pour dessiner la France industrielle de demain

Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif
Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif

Après 10 ans de désindustrialisation, le gouvernement a décidé de mettre un terme à cette spirale négative en sélectionnant des marchés à fort potentiel afin d’y investir et occuper une position forte au niveau mondial. L’ensemble de ces projets pourront s’appuyer des dispositifs déjà mis en place par l’État comme le plan d’Investissements d’avenir, la Banque publique d’investissement, la Caisse des dépôts, les pôles de compétitivité. Le gouvernement a déjà prévu d’investir plus 3,5 milliards d’euros tout en espérant que le privé prenne le relai, « Pour 1 euro d’argent public prêté, nous espérons en recueillir 10 fois plus » a ainsi précisé Arnaud Montebourg.

En plus de faire de la France une « Nation d’inventeurs », le gouvernement a pour ambition à travers  ce plan de relancer l’emploi et la croissance. D’après le cabinet McKinsey, 475 000 emplois pourraient être créés en 10 ans grâce à ce projet, qui à cette échéance dégagerait 45 milliards d’euros de valeur ajoutée et 18 milliards d’euros d’exportations supplémentaires.

En ce qui concerne les 34 projets, le plan concerne particulièrement trois volets:

  • La transition énergétique : énergies renouvelables, transports écologiques…Retrouvez la description de ces projets sur le  blog EnergyStream
  • La santé et l’économie du vivant : le plan e-éducation, l’hôpital numérique, le projet « dispositifs médicaux et nouveaux équipements de santé », etc.
  •  Le numérique

Focus sur le Numérique

Le numérique a particulièrement retenu l’attention du gouvernement avec plus de 9 projets dédiés à ce marché (source ministère du redressement productif) :

  • Logiciel et système embarqués : Consolider le secteur, notamment dans le domaine de l’édition de ces logiciels, et de  soutenir l’innovation, pour faire émerger des entités puissantes et exportatrices.
  • Cloud Computing : Construire la France de l’accès et du partage simplifies des données informatiques
  • Souveraineté télécom : Ce projet a l’ambition d’assurer le développement de l’écosystème des entreprises de notre territoire pour que la France maîtrise et déploie les infrastructures indispensables à l’épanouissement de l’économie numérique
  • Nanoélectrique : Construire la France de l’infiniment petit au service de tous
  • Objets connectés : Développer la filière française  pour en faire un leader mondial
  • Réalité augmentée : Renforcer les entreprises françaises, fabricants de matériels, concepteurs de logiciels, de soutenir l’innovation et de diffuser les technologies Made in France de la réalité augmentée, pour plus de services personnalisés
  • Services sans contacts : Construire la France des villes intelligentes où la vie devient plus simple
  • Supercalculateurs : Accroitre la croissance de 2 à 3% du PB grâce à la maitrise des technologies du calcul intensif
  • Cybersécurité : Construire la France de la sécurité et de la confiance numérique.

Les chefs de projets ont maintenant jusqu’à décembre pour proposer une feuille de route au gouvernent. Rendez-vous donc à Noël avec Telcospinner pour suivre l’avancement des projets !

Commenter cet article

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *