mar 20.08 1

Windows 8 : un bilan mitigé pour ce nouvel OS

Après la réponse qu’a su apporter Windows 7 à la déception ressentie vis-à-vis de Vista, Microsoft lance un nouveau système d’exploitation en Octobre 2012 : Windows 8. Nous pressentons cependant une certaine réserve de la plupart des particuliers à l’adoption de ce nouvel OS. Quelles en sont les principales raisons ? Quelle(s) spécificité(s) de Windows 8 pourrai(en)t-être cause(s) de ces réticences ?

Retour sur les principales caractéristiques de Windows 8

  • L’interface Métro appelée aussi Modern UI

Dotée de vignettes dynamiques à faire défiler de droite à gauche sur l’écran, la nouvelle interface proposée par Windows 8 dispose d’un design adapté aux écrans tactiles. Métro joue un double rôle : il est l’écran de démarrage à partir duquel le système se lance, il donne accès aux applications (en remplacement du menu démarrer).

A l’ouverture de Windows 8, les utilisateurs doivent faire abstraction de ce qu’ils savent de Windows de manière générale et adopter une toute nouvelle manière de procéder.

  • La cohabitation de deux environnements : Modern UI et le « Bureau »

Windows 8 a conservé le « Bureau » classique : quasi similaire à celui de Windows 7 mais sans le menu démarrer. L’interface Modern UI a été conçue avec quelques options standards et ne supporte pas les plug-ins (excepté l’intégration de Flash).

Pour certaines actions que les fonctionnalités de Modern UI ne permettent pas d’effectuer (installation de plug-in notamment), une redirection automatique se fait vers le « Bureau ». Certains utilisateurs se trouvent perturbés par ces allers-retours le cas échéant.

  • La disparition du menu démarrer

Windows 8 a la particularité de ne plus disposer du menu démarrer. De manière générale, ce menu est apprécié des utilisateurs car il centralise les raccourcis vers les différentes applications, permettant ainsi à chacun de lancer la (les) application(s) qu’il souhaite.

Microsoft a donné la possibilité de retrouver le menu démarrer classique en installant une application tierce (le logiciel Start8 en est un exemple).

  • Le Windows Store : une boutique d’applications Smartphone applications - motive 2

Calqué sur l’App Store d’Apple, le Windows Store donne accès à des applications destinées à l’interface Modern UI. Les applications pouvant être installées sont cependant peu nombreuses par comparaison à la concurrence.

Windows 8 surtout adapté aux interfaces tactiles : mythe ou réalité ?

Nombreux sont encore aujourd’hui les utilisateurs non convaincus par Windows 8 sans un écran tactile. La nouvelle interface Modern UI peut en effet inciter à penser que cet OS a été conçu en particulier pour tablettes et smartphones bien que Microsoft défende le contraire.

  • Windows 8 offre un environnement hybride

Arnaud Lambert, chef de produit Windows chez Microsoft France, affirme au cours d’une interview Relaxnews : « Windows 8 s’inscrit dans l’évolution des usages du grand public, notamment dans sa quête de personnalisation des contenus ou le besoin de fluidité pour passer d’un écran à un autre. Windows 8 s’adapte à tous les formats. »

Microsoft a imaginé Windows 8 en pensant à élargir sa compatibilité matérielle. Jusqu’à Vista, Windows était un OS pour PC uniquement, le marché des tablettes commençait juste à se développer. Avec Windows 7 a été introduit la capacité à supporter les tablettes, l’OS conserve une interface traditionnelle, parfois peu pratique à manipuler avec les doigts par contre. En lançant Windows 8, Microsoft a souhaité développer un OS hybride et universel utilisable sur tout type d’appareil : PC, tablettes et smartphones.

  • … qui n’a cependant pas le même succès suivant le type d’appareil

wp8

Le succès de Windows 8 est reconnu pour les produits nomades. Outre une forte identité visuelle et ergonomique, la navigation sur tablette, tout comme sur smartphone avec Windows Phone est de manière générale appréciée des utilisateurs.

Son déploiement sur ordinateur est nettement moins séduisant face à son prédécesseur en revanche. Windows 7 demeure une solution performante, toujours adaptée aux besoins de nombreux utilisateurs actuels.

Windows 8 non perçu comme meilleur que Windows 7

Suite à son lancement, Microsoft a vendu 40 millions d’exemplaires en 5 semaines, contre 4 semaines pour Seven. Les chiffres propres à l’adoption de Windows 8 par les utilisateurs n’ont pas été supérieurs à ceux déjà décevants de  Vista. Certes, Windows 8 permet un démarrage de l’ordinateur plus rapide que Windows 7 mais pour beaucoup, cela n’est pas suffisant.

Nous avons observé entre Windows 8 et Windows 7 quasiment le même phénomène qu’entre Vista et XP. Le nouveau système d’exploitation (Vista) n’était pas meilleur que l’ancien (XP) : la dernière version de l’OS n’amène guère d’améliorations significatives, certains iront même jusqu’à affirmer qu’elle présente plutôt des inconvénients.

Plusieurs utilisateurs ne voient pas l’intérêt de passer à Windows 8. Il arrive que des personnes achetant un portable équipé de Windows 8 réinstallent par la suite Windows 7 sur leur disque.

Windows 8 pourrait-il conquérir le monde de l’entreprise ?

Notons que Windows 7 y a déjà fait ses preuves en étant massivement adopté en entreprises. Plusieurs projets de migration des postes de travail vers Windows 7 et non Windows 8 sont d’ailleurs encore en cours dans certaines sociétés.

Les professionnels équipés d’un ordinateur avec un clavier et une souris souhaitent accéder rapidement à leurs applications. La version Pro de Windows 8 ne propose pas d’accès direct au bureau ; elle est de plus difficile à utiliser avec les périphériques traditionnels. Windows 8 a-t-il été conçu un peu trop « orienté grand public » plutôt que « monde de l’entreprise » ? Plusieurs professionnels sont en effet encore guère convaincus.

Force est de constater que Windows 8 offre un bilan mitigé. Malgré ses nouveautés, ce nouvel OS peut dérouter les utilisateurs : certains s’y sont accoutumés, d’autres beaucoup moins préfèrent rester sous Windows 7 ou passer à un autre produit. Dans un tel contexte, l’environnement concurrentiel s’avère être pesant. Au-delà de Windows, n’oublions pas qu’il y a aussi Linux pour les PC.

Reste à voir quel nouveau système d’exploitation lancera Microsoft par la suite au vue de l’évolution des besoins des utilisateurs.

Commenter cet article

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *