LA DIGITAL INNOVATION 2019 – L’innovation à travers des méthodes agiles de travail et l’adoption de technologies disruptives.

Ce mardi 26 novembre nous nous sommes rendus à la 7ème édition de la Digital Innovation organisée par l’EBG au « 104 » à Paris.

 

12 workshops, plus de 50 intervenants dont un village composé de 6 start-ups innovantes et des conférences tout au long de la journée ont permis de découvrir les acteurs des méthodes d’innovation et de service.

Un événement centré autour de l’hyperpersonnalisation grâce à l’utilisation de la data, l’expérience utilisateur, ainsi que la transformation digitale et collaborative des entreprises.

De cette journée, nous en tirons trois tendances clés de la transformation digitale des entreprises.

 

Agilisation des organisations

Beaucoup de questions récurrentes sont apparues : Comment assurer le succès des nouveaux produits ? Comment accélérer la prise de décision et le travailler ensemble ? Comment aller sur le digital ?

De nombreuses entreprises ont répondu à ces problématiques en témoignant de la mise en place en interne de la méthode agile à l’échelle, de pépinière interne de startup et Digital Factory appliquant cette méthode et mettant en avant le collaboratif tout en liant le numérique et l’IT.

Des solutions proposées qui permettent d’accélérer la transformation digitale, l’innovation et de répondre aux défis de l’opérationnel.

Une de ces solutions listées est la création d’une Digital Factory interne regroupant des compétences pluridisciplinaires dans un nouveau cadre, avec une culture de l’amélioration continue et des cycles de développements courts permettant des mises en production régulières.
De manière générale, une Digital Factory insuffle à des changements culturels et structurels d’une entreprise.

Air France a eu l’opportunité de partager son retour d’expérience à la suite du lancement en janvier 2018 de sa Digital Factory répondant à la problématique : comment la collaboration amène l’innovation ?

 

Digital Innovation 2019

A ce jour plus de 30 projets ont pu être réalisés, dans un objectif de développement et de priorisation des projets. Une véritable réussite grâce à des cellules dédiées demandant à tous

les cœurs de métier leurs besoins en termes de formation, d’innovation et d’accompagnement tout en travaillant main dans la main avec l’IT sur le développement de ces nouveaux besoins.

Pensant design thinking, réduction du time-to-market et digital immersion, la Digital Factory s’est alors mise à la place des employés en les impliquant et créant de nouveaux espaces collaboratifs, mais aussi des consommateurs dans un soucis d’expérience utilisateur.

D’autres méthodes collaboratives de travail ont par ailleurs été évoquées avec la présence de Klaxoon, logiciel applicatif de teamwork facilitant l’organisation de réunions et le brainstorming.

 

Traiter sa Data comme clé de performance

Digital Innovation 2019

De Jessica Garbers Measurement & Marketing Technologies Manager chez Richemont avec Adloop, plateforme ad-centric et side-centric traitant la donnée collectée, à Jon Dillon Directeur Du Projet « Plateforme Hub » de l’AFP et Kynapse, cabinet data-centric, les entreprises ont pu témoigner de l’importance du traitement de la donnée.

Stocker, traiter et comprendre sa Data a permis à ces groupes, adoptant une approche agile de travail, d’identifier les nouveaux relais de croissance, d’adapter les offres et de valoriser le contenu pour une meilleure expérience client. Grâce à la Data Marketing il est alors possible pour ces mêmes groupes de créer de la valeur, accroître le ROI et surtout d’adresser le bon message au bon client, au bon moment et au bon endroit.

La Data a alors pour usage le service, permet de récolter des données agrégées sur le marché, le consommateur selon le pays, les habitudes de consommation tout en enrichissant la base client dans un soucis de personnalisation de l’offre.

 

La technologie au service de l’humain et du consommateur

Sur ce point de nombreux exemples ont été donné dans un premier temps avec la présence de la start-up d’un seul geste qui met le meilleur de la réalité virtuelle au service des entreprises et employés le temps d’une formation immersive.

Dans un second temps, L’Oréal a prouvé le nouvel intérêt d’un système utilisant des techniques de deep learning avec l’acquisition de ModiFace, par le lancement de l’application mobile « SkinConsult AI par Vichy », qui propose grâce à la simple utilisation d’un selfie, un diagnostic complet de la peau de l’utilisateur.

Cette innovation et cette hyperpersonnalisation du suivi et des produits proposés qui répondent à plusieurs besoins selon 7 critères, ont permis à Vichy d’augmenter l’expérience des sites e-commerce et le taux de conversion.

 

Conclusion

Plateformes de traitement de données, tendances majeures du marketing digital, méthodes de travail collaboratives et interactives… Tant de sujets abordés le temps d’une journée qui démontrent aujourd’hui l’importance de l’innovation et la transformation digitale au sein d’une entreprise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top