mar 15.09 0

Rétrospective sur l’IFA Berlin 2015

L’IFA ou Internationale Funkausstellung Berlin est l’un des plus anciens forums industriels d’Allemagne, qui se tient tous les ans au Messe Berlin au début du mois de septembre. Il s’agit du salon le plus important d’Europe dédié à l’électronique, aux télécommunications et au multimédia tourné vers le grand public, avec plus de 1000 exposants et 270 000 visiteurs. L’évènement a été le témoin des grandes inventions de l’électronique du siècle passé comme la TV, le magnétoscope mais aussi des objets plus contemporains et originaux comme l’Aeroframe l’année dernière.

Nous vous avons fait une sélection des sujets qui ont le plus marqué cette session 2015 de l’IFA Berlin :

Les nouvelles tendances

uhd

L’heure de l’Ultra HD est-elle arrivée ? L’IFA 2015 montre bien la tendance à la démocratisation de cette technologie qui était jusqu’alors peu mature, notamment à cause d’un manque de contenu. « La télévision est le nouveau cinéma », avait martelé le patron Europe de Samsung lors de la session précédente. Mais c’est bien cette année que les téléviseurs UHD/4K sont de sortie, toujours plus grand, plus fins et plus beaux et promettent une immersion sans précédent : écrans incurvés et recto-verso, technologies d’amélioration de l’image (HDR, luminosité accrue, OLED, etc.) et ambiance lumineuse (Ambilux chez Philips). Samsung démontre aussi son savoir-faire en présentant le tout premier lecteur capable de lire les Blu-ray Ultra HD. Côté contenu, face à l’échec des diffuseurs classiques pour fournir du contenu 4K, ce sont les acteurs du web et les studios (Netflix, Amazon Prime, YouTube, etc.) qui présentent leurs offres de streaming UHD.

L’audio est également à l’honneur cette année avec la promotion du son Hi-Res, qui répond désormais à une certification. Les formats d’encodage lossless (FLAC…) sont privilégiés pour le stockage des morceaux et de nouveaux matériels apparaissent promettant une restitution sonore haute qualité : casques audio (N90Q de AKG, h.ear de Sony), baladeurs (ZX100 de Sony…), chaînes hifi (MCR-N870D de Yamaha), enceintes Bluetooth (X9 de Onkyo), autoradios (RSX-GS9 de Sony), smartphones (London de Marshall). Du côté du home cinéma, c’est le son 3D Dolby Atmos qui est maintenant proposé pour nos salons alors que la technologie était auparavant réservée aux salles obscures (YSP-5600 de Yamaha).

Les classiques

Au-delà de ces deux grandes tendances qui marquent cette session 2015, nous retrouvons les produits habituels des constructeurs, qui profitent du salon pour présenter leurs nouvelles itérations. En ce sens, on retrouve des évolutions plutôt que de réelles révolutions, contrairement à ce que les campagnes marketing tentent parfois de nous faire croire. Le salon est aussi un moyen pour les constructeurs d’évaluer la réceptivité de leurs produits face aux annonces de leurs concurrents.

Du côté des smartphones, on note surtout la surprise de Sony qui annonce 3 téléphones dans sa gamme Xperia : le Z5 Compact (4,6’’), le Z5 (5,2’’) et le Z5 Premium (5,4’’ avec une résolution 4K, une première pour un smartphone). L’accent est mis sur un nouveau capteur photo de 23 MPX ayant un autofocus hybride extrêmement rapide (annoncé à 0,03 sec) et une restitution inégalée. De plus, comme avec les précédentes générations, les trois téléphones sont certifiés IP68, c’est-à-dire qu’ils sont résistants à l’eau et à la poussière. Par ailleurs, on remarque la montée en gamme du constructeur chinois Huawei avec le Mate S, un smartphone avec un écran 2,5D et Force Touch. Enfin, le capteur d’empreinte digitale se généralise également chez tous les fabricants.

flip

Du côté des tablettes, on remarque la Lenovo Yoga Tab 3 Pro de 10 pouces qui a la particularité de posséder un pico-projecteur intégré capable d’afficher une image jusqu’à 70 pouces. Acer s’inspire aussi de la gamme Yoga de Lenovo et propose le Flip sous Windows 10, un hybride portable/tablette abordable avec un écran pliable à 360° (une version dotée de Chromebook existe aussi).

moto360

Chez les wearables, l’annonce la plus marquante est la nouvelle génération de montre connectée Moto 360. Motorola remet sa montre au goût du jour avec des spécifications rafraîchies : un processeur plus performant et une batterie plus importante. La montre dégage une impression de qualité et elle est proposée cette fois en 2 formats (42mm et 46mm), plus une version sport qui intègre le GPS. La nouveauté réside dans la personnalisation proposée via le site Motomaker qui offre, moyennant finance, de s’équiper de bracelets métal ou cuir de différents coloris ou des bracelets à caractère plus féminin. Samsung réitère également avec la Gear S2, une montre circulaire sous Tizen qui rompt avec les précédentes versions de la famille. Celle-ci possède une lunette rotative en guise de bouton de commande et développe, à l’image de la Moto 360, un look & feel plus premium. Sur le reste, on ne note pas d’innovation majeure qui révolutionne les usages.

revoPC

Dans la catégorie des PC, outre une flopée de laptops « gamers » et le PC en stick VivoStick annoncés par Asus, c’est l’Acer Revo Build qui se démarque avec un concept similaire au Projet Ara de Google. En effet, il s’agit d’un NUC modulaire (Next Unit of Computing, sorte de mini-PC) qui s’assemble selon ses envies et besoins à la manière des Lego, en ayant l’avantage d’être assez compact pour être facilement transporté. Il est équipé de trois ports USB 3.0, une sortie HDMI et DisplayPort, un lecteur de cartes SD et une prise mini-jack. Cette base sera vendue à partir de 200 euros. Ensuite, on peut empiler des blocs supplémentaires pour ajouter une carte graphique dédiée ou un processeur plus puissant, des disques durs, des hauts parleurs, des interfaces réseau, etc.

Nox

En ce qui concerne la domotique, les assistants de santé et du bien-être font apparition lors de ce salon : le Nox par Sleepace est un réveil lumineux et sonore capable d’analyser la qualité de l’environnement de la chambre (température, CO2, humidité, bruit). Il est associé à un moniteur de sommeil qui s’installe sur le matelas. Ce moniteur mesure le rythme cardiaque, la cadence de respiration, les mouvements et analyse les cycles du sommeil pour ensuite piloter le réveil Nox (adaptation des sons et lumières) et donne des informations et conseils pour mieux dormir. Samsung présente aussi un objet connecté dédié au sommeil, le SleepSense, qui peut se connecter à son écosystème IoT (SmartThings Hub) et commander les autres appareils : la télévision s’éteint automatiquement si l’on s’endort devant, la climatisation s’adapte pendant la nuit en fonction de l’agitation du dormeur pour offrir la meilleure température. D’ailleurs, Samsung a également profité du salon pour présenter sa vision du futur, un quotidien rempli d’une galaxie d’objets connectés, autonomes et interactifs entre eux:

Les insolites

Terminons notre tour du salon avec des articles plus insolites, certains étant encore à l’état de prototype.

LG_keyboard

LG présente un nouveau modèle de clavier portable et pliable pour smartphones et tablettes : le Rolly Keyboard, qui s’enroule sur lui-même. Il a l’avantage de présenter des touches physiques, similaire à un clavier chiclet, offrant un meilleur confort d’écriture que les claviers de type « Cover ».

Snap

Polaroid revient avec le Snap, un appareil photo de 10 MPX au design rétro et avec imprimante Zero Ink intégrée. Cette technologie s’appuie sur un papier spécial basé sur des cristaux qui changent de couleur lorsqu’on les chauffe ; du coup, il n’y a plus besoin d’encre !

mixstick

Si vous souhaitez devenir un pro des cocktails, il y a un nouvel accessoire pour accompagner votre verre doseur : il s’agit du MixStick, une sorte de « bâton lumineux et connecté » destiné à vous aider à réaliser vos boissons (dosage, recette, etc.). En bonus, avec ses LED et son gyroscope, il peut servir de sabre laser ou de baguette de light painting !

Panasonic dévoile un prototype de miroir connecté utilisant des technologies avancées de reconnaissance faciale, dérivées de sa gamme Lumix. Ce miroir couplé à une caméra et à un écran analyse les visages, détecte les imperfections (rides, boutons) et propose à l’utilisateur des traitements de beauté personnalisés : essai virtuel d’un maquillage ou d’un style de barbe par exemple.

hoverboard

Pour terminer, un nouveau gadget hype dans la lignée des Segway est apparu : c’est le Hoverboard gyroscopique. Il s’agit d’une sorte de skateboard avec des roues proéminentes aux extrémités ; quelques mouvements du corps suffisent à le piloter et l’engin peut atteindre 15 km/h avec une autonomie de 20 minutes.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *