Workmail : dans le Cloud, Amazon se lance dans la guerre des services collaboratifs pour entreprises

Connu essentiellement pour sa plateforme de e-commerce, Amazon est également un acteur majeur des services Cloud via sa solution Amazon Web Services. Jusqu’à présent reconnu pour être un fournisseur de services d’infrastructure (IaaS), c’est aujourd’hui avec un service de messagerie dans le Cloud, Workmail, qu’Amazon compte percer le marché des outils collaboratifs professionnels en ligne en s’attaquant directement aux marchés quasi-captifs de Microsoft et Google.

Un service basé sur l’accessibilité…

Workmail sera basé sur la plateforme AWS
Workmail sera basé sur la plateforme AWS

Annoncé en janvier par Amazon,  Workmail est un nouveau service de messagerie et de calendrier en ligne basé sur la propre plateforme IaaS de l’entreprise, Amazon Web Services, avec pour objectif d’offrir “la simplicité d’un service géré sur le cloud tout en garantissant le degré de sécurité requis pour les entreprises”. Afin de ne pas bousculer les habitudes des utilisateurs, le service sera compatible avec la majorité des clients PC ou mobile existants : Microsoft Outlook, navigateurs Web mais également les applications natives iOS ou Android, l’objectif étant d’offrir un accès homogène au service, quel que soit le moyen utilisé. La gestion des contacts est également prévue avec une interconnexion aux annuaires d’entreprise comme Active Directory.

et la sécurité

Côté sécurité, Amazon compte également se démarquer de la concurrence en offrant certaines garanties aux entreprises soucieuses de la protection de leurs données. Il sera ainsi possible de crypter ses données tout en conservant un contrôle complet des clés de sécurités utilisées pour effectuer le cryptage. Autre fonctionnalité intéressante, la possibilité de choisir dans quel(s) pays seront stockées les données, permettant ainsi de choisir à quelle réglementation sera soumise la confidentialité des données tout en optimisant les performances réseau.

Des fonctionnalités suffisantes pour concurrencer les solutions Google et Microsoft ?

Le nouveau produit d’Amazon fournit toutes les fonctionnalités standards d’une messagerie en ligne : accès aux e-mails, calendriers, calendriers partagés, programmation de réunions ou consultationdu carnet d’adresses de l’entreprise à l’aide du navigateur.

Le réel intérêt de cette nouvelle solution réside finalement dans sa simplicité et également sa compatibilité avancée avec un autre service fournit par Amazon : WorkDocs. WorkDocs est la solution de stockage en ligne proposée par Amazon et connue précédemment sous le nom de Zocalo. Ce service, intégré à la solution WorkMail, permet aux utilisateurs de joindre des fichiers stockés dans WorkDocs à un e-mail et de remplacer une pièce jointe existante dans un e-mail avec un lien WorkDocs. Inversement, il est également possible d’enregistrer une pièce jointe de manière sécurisée dans WorkDocs.

Les solutions de messagerie dans le Cloud ont de plus en plus la cote auprès des grandes entreprises qui souhaitent simplifier et rationnaliser ce service. C’est par exemple le cas de Suez Environnement qui a récemment opté pour la solution Microsoft Office 365 .

Cloud MailIl était donc logique qu’Amazon poursuivre sa politique de diversification vers les services Cloud en proposant un produit dédié aux entreprises et ainsi attaquer ce marché en pleine croissance. On regrettera cependant l’absence de véritables outils de production collaboratifs à la Office 365 ou Google Docs pour véritablement proposer une solution crédible et alternative aux solutions de Microsoft et Google.

Finalement, avec cette annonce, Amazon confirme son ambition d’attaquer le marché des services Cloud professionnels en proposant un produit relativement simple et peu innovant mais qui pourra satisfaire des entreprises souhaitant simplifier la gestion de leur service de messagerie en se « débarrassant » de l’entretien matériel et logiciel lié à ce service tout en conservant des méthodes d’accès et des usages classiques.

2015 sera dans tous les cas une année importante pour Amazon dans la conquête de ce marché, avec un lancement officiel prévu pour le second trimestre  et un prix agressif annoncé de 4$ par utilisateur et par mois pour 50Go de stockage (un stockage de 200Go sur WorkDocs est disponible en option pour 2$ par utilisateur et par mois) . Si ce prix met l’offre d’Amazon en concurrence directe avec ses adversaires, il reste à savoir si ce produit saura convaincre les entreprises face à d’autres produits pour l’instant plus matures et plus complets, notamment sur le plan de la bureautique collaborative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top