ven 06.02 0

La raquette connectée, ou comment s’offrir un entraîneur de poche

L’innovation technologique est de plus en plus présente dans le sport. Ce sont bien les spécialistes du sport et du bien-être qui ont investi les premiers ce secteur des objets connectés (puces dans les chaussures de football, application pour les stations de ski, bracelets et applications santé,…).

Le tennis n’échappe pas à la règle et la première raquette connectée nous est apportée par un acteur français : Babolat.

Le leader de la révolution des objets connectés dans le tennis est français

Babolat Play & Connect - La raquette connectée
Babolat Play & Connect – La raquette connectée

En quelques mots, Babolat est une entreprise française créée en 1875. Elle s’est fait connaitre dans le sport pour son savoir-faire en matière de cordage en boyau naturel pour raquette de tennis. Spécialiste du cordage, l’entreprise s’est  diversifiée à partir des années 90 jusqu’à proposer une large gamme de produits liés au tennis et au badminton : cordage, raquette, chaussure, grip, surgrip, antivibrateurs, balles, vêtements, sacs, …

C’est donc en toute logique que l’entreprise Babolat s’est lancée la première dans l’aventure de la raquette du futur : la raquette connectée « Babolat Play & Connect » présentée lors du CES 2014. Pourtant, la raquette de l’entreprise Lyonnaise arrive sur un marché fortement concurrentiel. Plusieurs systèmes et produits de substitution permettant de transformer une raquette classique en raquette connectée sont déjà disponibles sur le marché (ou vont l’être prochainement):

Cette concurrence n’effraye pas pour autant Eric Babolat, le PDG de la marque française, qui voit le développement de ce nouveau marché d’un bon œil. D’autant qu’il est jusqu’à maintenant le seul à offrir une véritable raquette connectée.

Babolat Play&Connect : le coach de poche

Cette raquette connectée permet de collecter, de transmettre, d’analyser et de partager les données de son jeu.

Les premiers tests effectués en 2012 sur la terre-battue de Roland-Garros mettent en lumière des différences structurantes entre le jeu d’un amateur et d’un professionnel. Le centrage de la balle, le type de coup (coup-droit, revers), la proportion de coups avec effet ou encore la puissance des coups sont autant de critères qui différencient le professionnel de l’amateur.

Différentes données sur le jeu sont disponibles grace la raquette connectée de Babolat.
Différentes informations sont mises à disposition du joueur.

Cette innovation technologique peut être utilisée par le plus grand nombre comme un coach de poche et elle pourrait offrir bien plus de possibilités à un amateur. En effet, un professionnel dispose d’un entraîneur, de radars, et surtout il maîtrise ses coups. L’amateur, quant à lui, pourra, au moyen de cette raquette, disposer d’un vrai retour objectif sur son jeu et travailler les aspects qui l’éloignent d’un Rafael Nadal ou d’un Jo-Wilfried Tsonga. Il pourra obtenir des éléments de réponses aux questions existentielles du tennisman amateur telles que :

  • Est-ce que je refuse les revers ?
  • Ma condition physique a-t-elle un impact sur la répartition de mes coups ou le centrage de la balle ?
  • Est-ce que mon entrainement m’aide à augmenter la puissance de ma balle (critère souvent essentiel à la progression) ?
  • À partir de combien de temps de jeu l’intensité de mes coups est-elle en baisse ?
  • Etc…

Ces informations devraient lui permettre d’évaluer sa progression autrement qu’en fonction de ses résultats et de son classement. Des éléments qui sont toujours relatifs. Qui n’a, en effet, jamais joué un ancien joueur classé! Vous savez, anciens 15/1 que vous retrouvez dans votre tournoi en tant que NC (non classé)? Ces joueurs qui faussent un peu les résultats et les classements!

Avec cette raquette connectée, fini la sensation de ne plus progresser, fini la frustration. Vous avez votre coach personnel et vos progrès sont mesurables, quantifiables, visualisables.

Malheureusement, même connectée, cette raquette n’est pas miraculeuse et ne pourra pas corriger vos coups (dommage !). Rien ne remplace un entraîneur qui pourra vous apprendre les gestes justes. Toujours est-il que Babolat apporte un véritable outil d’analyse de votre jeu.

La raquette connectée pourrait permettre le développement de nouvelles activités

Cette nouvelle technologie dans la raquette permet d’ouvrir de nouveaux horizons. Parmi ceux-ci, on peut imaginer de nouveaux services de coaching en ligne ou encore la gamification (transfert du mécanisme de jeu dans d’autres domaines) du tennis.

Les données récoltées sur votre jeu sont automatiquement accessibles depuis un périphérique mobile ou un ordinateur. On peut alors imaginer les mettre à disposition de professionnels du tennis, de coachs en ligne chargés d’analyser vos données et de vous fournir en conséquence des conseils, des axes de travail, des exercices. Cela pourrait représenter exemple de service qui pourrait voir le jour avec le développement des objets connectés dans le tennis.

D’autre part, la gamification du tennis est un terme qui revient souvent. Plusieurs applications sont possibles :

  • Rendre le sport plus ludique au travers de défis solo ou partagés.
  • Améliorer le gameplay des jeux vidéos en jouant en ligne avec un joueur possédant vos propres statistiques. Un pas en avant dans la réalité virtuelle ? Pourquoi pas !

Reste à savoir si cette évolution technologique faisant grimper le prix de la raquette à 400€ trouvera sa place sur le marché de masse et ne restera pas uniquement un gadget marketing.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *