Windows 10 : évolution ou révolution en marche ?

Dévoilée il y a un mois en Californie, la nouvelle version de Windows était très attendue par ses nombreux utilisateurs et surtout par les entreprises. Celles-ci avaient été un peu perdues par la version 8 très orientée interface mobile, qui avait bousculée toutes leurs habitudes avec notamment la disparition de l’emblématique menu Démarrer.

WINDOWS 9 ?

Confusion avec Windows 95, saut de palier pour oublier définitivement la version 8, éviter des erreurs dans le code de certains programmes… Bon nombre de supputations ont envahi le Web pour justifier l’absence de la version Windows 9, laissant pour seule certitude un bon coup de publicité pour son nouveau système d’exploitation. Considéré par son créateur comme « le meilleur Windows jusqu’à présent », le pas franchi serait tellement grand que la version 9 aura tout simplement été sautée.

Quels changements pour ce nouvel OS ?

Au niveau des changements,images oublions un peu les mobinautes accros aux smartphones et tablettes, Microsoft se devait d’être à l’écoute des entreprises, un marché indispensable à conserver. En effet Windows Phone ne représente que 2,5% du marché des smartphones, alors que la suite Office équipe près de 50% des entreprises du CAC 40. C’est donc naturellement que le menu Démarrer a fait son grand retour pour s’intégrer avec l’interface plein écran de la version Windows 8 et ses applications sous forme de « tuiles » caractéristiques. La plupart des autres fonctionnalités présentées s’adresse à un public beaucoup plus expert dans l’utilisation et reste marginale.

Pour les développeurs, Microsoft a souhaité cependant assouplir l’ouverture de sa plateforme pour les encourager à utiliser cette version et dynamiser la création de nouveaux outils, applications…

Cette version n’apporte donc pas de grandes nouveautés d’un point de vue système d’exploitation mais cherche plutôt à retrouver l’interface d’origine de Windows en conservant l’ « innovation » apportée par la version 8.

Quelles sont les nouveautés proposées ?

Un portail d’entrée aux services

Il faut donc chercher les nouveautés ailleurs, mais Microsoft l’avait déjà laissé entrevoir en présentant peu de temps avant Windows 10 le grand retour de MSN, le portail de services qui avait conquis toute une génération durant les années 2000. Avec un look épuré, c’est surtout son interface multicanal et sa possibilité d’interagir avec d’autres applications et services, fournis ou non par Microsoft, qui montre la vraie volonté de Windows 10 : fournir un portail d’entrée aux services de plus en plus riches. Portail sur lequel Microsoft souhaite baser et doper sa croissance pour pouvoir rivaliser avec iOS d’Apple ou Android de Google. Stratégie également nécessaire pour pourvoir être un acteur majeur du marché des smartphones, qui est, notamment dans les pays émergents, le nouveau levier d’accès à l’informatique.

La fin des licences uniquement Windows ?

L’impulsion créée par Office 365 a été largement adoptée par les entreprises et les étudiants, à tel point que certains le définissent comme le futur standard. Très implanté dans toutes les directions informatiques des entreprises, Microsoft a intérêt à perpétuer son ouverture logicielle aux autres plateformes pour mieux répondre aux demandes clients et augmenter ses parts de marché même si cela nécessite de changer son business model.

Windows Cloud ?

Microsoft téléchargementsouhaite également renforcer son virage déjà amorcé dans le Cloud sous l’impulsion de Satya Nadella. Si le CEO de Microsoft n’était pas présent lors de l’introduction de Windows 10, il était en revanche sur scène le 20 octobre dernier pour une conférence dédiée aux services Cloud de Microsoft. Une conférence très orientée entreprises avec en point d’orgue notamment:

  • la mise à disposition sur Microsoft Azure d’une nouvelle famille de machines virtuelles, censées être les plus puissantes du marché du Cloud public
  • le lancement d’une offre de stockage premium dans le Cloud offrant jusqu’à 32 To par machine virtuelle

Au final, cette version s’affiche comme un retour aux sources pour Microsoft. La firme de Seattle se concentre vers ce qu’elle fait de mieux, dans une version qui devrait être toujours plus Cloud. Cette nouvelle version de Windows, attendue par beaucoup, pourrait sembler de prime abord un pas en arrière sur la stratégie multi-écran de Windows qui misait sur l’interface novatrice de Windows 8. Microsoft au contraire la présente comme un OS unique pour tous les devices exploités. Windows 10 devrait être disponible fin 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top