ven 11.07 0

Mobile Cloud : Amazon répond à la concurrence

AWS (Amazon Web Service), la branche de service en ligne pour entreprise d’Amazon, annonce le lancement de son offre mobile cloud. En retard par rapport à ses concurrents (Google, Microsoft et Salesforce), le MBaaS (Mobile Backend as a Service) d’Amazon est le dernier né d’une série de services proposés par le leader sur le marché du cloud computing. Présent dans 190 pays, AWS propose plus de 30 services différents à des centaines d’entreprises, d’administrations et de start-up.

Amazon lance le mobile cloud

20140711 - AWS mobile cloud - aws logoLe mobile cloud d’Amazon, présenté et lancé lors de l’AWS Summit du 10 juillet, permet aux développeurs de relier leurs applications à un service cloud pour stocker leurs données. Amazon ajoute à ce service standard un certain nombre d’outils destinés à faciliter le traitement et l’interprétation des données reçues :

  • Amazon Cognito  permet de stocker, gérer et synchroniser les données et identifiants utilisateurs en toute sécurité.
  • AWS Mobile Analytics donne un accès rapide aux données (les données les plus récentes ont une heure) et permet de les interpréter plus facilement.
  • AWS SNS Mobile Push permet de gérer l’envoi des notifications, des mises à jour et des promotions par le biais de toutes les plateformes.
  • Amazon Mobile Software Development (SDK) facilite l’accès des applications aux autres services AWS.

Amazon travaillait déjà à ce projet depuis plusieurs mois, mais ne l’aurait fait fructifier que cette année, pour une présentation cette semaine.

Le leader du cloud computing répond à ses concurrents

20140711 - AWS mobile cloud - salesforceLes principaux concurrents d’AWS proposent déjà des services semblables. En effet, Google avait annoncé se lancer dans le MBaaS il y a déjà un an. Salesforce défend une position résolument mobile avec le déploiement de salesforce1, qui offre une plateforme de développement permettant de travailler intégralement sur son smartphone. Facebook, avec Parse, se positionne également sur le marché.

Une riposte était donc attendue de la part d’Amazon, leader du marché. Fort de parts de marché impressionnantes dans le domaine du cloud computing, AWS s’attache à occuper tous les terrains, y compris en créant une concurrence directe avec ses propres clients, comme Parse ou Kinvey. La grande force d’AWS réside sans conteste dans cette large offre cloud, qui permet une bonne intégration de ses services, et facilite la fidélisation de ses clients. Ainsi, le cloud mobile donne accès à tout l’écosystème d’AWS, de ses bases de données à Amazon EC2, qui fournit une capacité de calcul redimensionnable dans le cloud.

Le marché du cloud computing n’en est qu’à ses débuts. Devant ses avantages indéniables que nous vous avions présentés dans un précédent article, de plus en plus d’entreprises sautent le pas. En France, 29% des entreprises déclarent recourir à des solutions de cloud, en majorité à du SaaS (Software as a Service). L’IaaS (Infrastructure as a Service) reste cantonné aux grands comptes pour le moment, et si le PaaS (Platform as a Service)  semble se développer, il reste encore destiné aux développeurs.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *