jeu 05.06 0

Apple WWDC, l’iPhone 6 se fait attendre

Lundi 2 juin 2014, la firme à la pomme a donné rendez-vous aux développeurs pour une nouvelle WWDC (WorldWide Developpers Conference). Une conférence où Craig Federighi, le vice-président senior de l’ingénierie logicielle, a relevé le voile sur les nouveautés apportées par Apple. L’heure n’était pas à l’annonce de nouveaux produits mais plutôt à présenter les dernières évolutions logicielles. Des annonces de taille qui pourraient réjouir aussi bien les utilisateurs que les développeurs.

Pas de devices mais de nouveaux OS

Contrairement aux rumeurs qui couraient avant la conférence, Apple n’a introduit aucune nouveauté matérielle. Ainsi les habitués des produits Apple devront attendre jusqu’à la fin de l’année pour espérer voir la tant attendue iWatch (la montre connectée d’Apple) ou encore le nouveau iPhone 6 débarquer sur le marché. Des produits qui intégreront nativement les dernières mises à jour annoncées lors de cette conférence.

Pour ouvrir le bal de cette nouvelle WWDC, la firme américaine a choisi de présenter les nouvelles versions de ses systèmes d’exploitation. iOS 8 s’est substitué àiOS 8 iOS 7 et offre désormais aux utilisateurs la possibilité de télécharger de nouveaux claviers, de commencer à écrire un message sur son iPhone et le terminer sur un Mac, de partager du contenu avec sa famille grâce à Family Sharing… Un accent donné donc aux nouvelles fonctionnalités.

Côté Mac, OS X s’est offert une nouvelle version baptisée Yosemite 10.10 proposant à la clé une mise à jour du navigateur Safari et une parfaite synchronisation avec les appareils iOS. Le tout dans un design révisé et soigneusement épuré, une habitude chez Apple.

À partir de l’automne prochain donc, les possesseurs d’iPhone ou d’iPad pourront télécharger gratuitement iOS 8 et profiter des nouvelles fonctionnalités proposées. Comme toujours, les versions les plus anciennes ne sont pas garanties de supporter ce nouvel OS. De son côté, Yosemite sera ouvert aux possesseurs de Mac en version bêta dès l’été.

Apple at home… Apple everywhere

Apple healthDans un second temps, l’ambition d’Apple de contrôler l’environnement utilisateur a été confirmée par l’introduction de Health App et de Home Kit. Intégrée à iOS 8, Health est une application qui permet d’afficher dans le même tableau de bord toutes les données de santé d’une personne comme le nombre de calories consommées, le taux de glycémie, de cholestérol, etc… Ceci tout en interagissant avec les autres applications de l’écosystème. Le Health Kit permettra lui aux développeurs d’utiliser les données issues de Health pour développer d’autres solutions dédiées à la santé.

L’autre produit qui fera certainement des heureux se nomme Home Kit. Une API et un standard qui permettront à terme de contrôler les objets connectés de la maison depuis son iPhone. Il serait ainsi possible d’éteindre la lumière dans toutes les pièces via une simple commande vocale à Siri. Il faudra néanmoins que ce standard soit adopté par les constructeurs de solutions domotiques pour pouvoir assister à de telles avancées.

Swift pour remplacer Objective-C

La dernière nouveauté, plus surprenante, est l’introduction d’un langage de programmation pour les applications iOS et OS X. Le langage Swift signe un éventuel divorce entre Apple et l’Objective-C, un langage sur le C. Cependant et jusqu’à nouvel ordre, le code écrit en Swift cohabitera avec du code C/Objective C pour éviter tout dépaysement aux développeurs.

Tim Cook, CEO d’Apple, a également saisi cette occasion pour présenter quelques chiffres et tacler des concurrents comme Google ou même Microsoft. La guerre des titans continue…et c’est tant mieux pour nous.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *