mar 16.08 4

BYOD : comment transformer son Smartphone en outil professionnel ?

La révolution mobilité est en marche dans les entreprises. Le BYOD (Bring You Own Device) consiste à se servir de son terminal mobile personnel (Smartphone, Tablette) comme d’un outil professionnel.  On retrouve principalement des outils utiles améliorant le confort de travail des salariés. (Contact, mail, Communication…)

Nous constatons ces dernières années que les progrès réalisés sur les technologies mobiles en termes d’équipements sont tirés par le marché grand public.  Les smartphones ainsi que les tablettes par leur accès internet sont devenus de véritables terminaux d’accès au SI.

On parle alors de la  « consumérisation » de l’informatique. L’impulsion est donnée par les VIP de l’entreprise et par la « génération Y » qui tolèrent mal d’être moins bien équipés au bureau qu’à la maison.

Motivées par les employés, de plus en plus d’entreprises sont prêtes à franchir le pas. Selon IDG Survey 60 % des entreprises pensent qu’il est important de supporter le BYOD pour satisfaire le besoin fonctionnel des salariés.  En entreprise, 89% des applications mobiles utilisées aujourd’hui sont dédiées à la messagerie et 74 % à la gestion de contacts et l’agenda selon le cabinet d’étude Forrester.

La technologie mobile  avance à grand pas, les usages des utilisateurs professionnels également. Cette forte poussée des salariés équipés de Smartphones oblige les directions à accélérer le déploiement des applications mobiles professionnelles.  Nous allons tenter d’expliquer ce phénomène par une brève étude de 2 corps de métier : le consultant que je représente et  un médecin libéral.



Prenons le cas de ce consultant corporate et technophile équipé d’un IPhone 4 et d’une suite professionnelle Office et tâchons de lister ses besoins professionnels :

  • Accéder aux outils de communications Professionnels (Mails, synchronisation calendrier, contacts)
  • Prise de notes
  • Visualisation de documents compatible avec la suite Office
  • Éditer un document de la suite office avec un émulateur
  • Aide à la navigation routière
  • Gestionnaire d’appel en fonction des types d’appels et correspondants
  • Outils d’impression

Afin de répondre à ses usages nous avons sélectionné  des applications disponibles sur les plates-formes  de téléchargement mobile. Dans le cadre de notre étude nous évaluons les coûts perçus par l’utilisateur et non les dépenses que cela engendre pour l’entreprise.

 

Figure 1 : Le Toolkit applicatif du consultant

 

Ainsi notre consultant devra-t-il débourser environ 71€  pour s’équiper, pour avoir fait le choix d’un mobile compatible avec 2 des  3 OS mobile les plus vendus sur le marché. Il faut  compter également l’abonnement Data nécessaire pour un tel usage dont le coût lui est de l’ordre de 35€ aujourd’hui sur le marché pour les 1er prix.

Prix annuel : 420€/an +  71€ d’application.

À présent penchons nous sur les usages auxquels fait face un médecin de nos jours :

  • Gestionnaire de planning
  • Accès simplifié à un guide thérapeutique
  • Aide à la consultation par enregistrement audio
  • Aide au diagnostic
  • Prise de mesures sur le corps humains (Tension, électrocardiogramme)
  • Accès aux logiciels bureautiques mobile
  • Impression

Les applications orientées santé connaissent un succès florissant. Voici quelques applications indispensables à notre praticien :

Figure 2 Trousse applicative du médecin


Ainsi notre praticien aura une facture de 330 € en plus d’un abonnement comme vu précédemment. Ceci se traduit par un coût annuel de 420€ + 29,99€(Vidal) = 450€/An + 330€ Application
Quels sont les coûts cachés d’une solution de mobilité en entreprise?
Nous prenons pour évaluer ces coûts l’une des solutions disponibles sur le marché, Good Technology for Enterprise , et effectuons le calcul pour une entreprise de 500 collaborateurs.

Cet exemple nous permet de noter, que, dans le cas de figure du consultant, les usages permettant l’accès aux communications professionnelles de l’entreprise sont transparents en termes de coûts vis-à-vis de l’employé mais pas de l’employeur. Les solutions du type de celle prise en exemple sont vendues selon le modèle suivant :

  • Serveur licence (1430€ dans le cas de Good Technology)
  • Licence par utilisateur (152€)
  • Maintenance annuelle (430€/An)
  • Support standard par licence utilisateur (24€/ An)

Soit un coût d’investissement CAPEX :  77 430€

Coût exploitation OPEX : 12 430€

L’ensemble des prix proposés sont des prix HT.

 

Au final, en se plaçant uniquement côté utilisateur nous constatons que les solutions associées aux BYOD sont certes plus riches mais plus chères pour un médecin libéral  que pour notre consultant, qui peut au final en voir une partie des coûts prise en charge par son entreprise.

Ces coûts plus attractifs confirment bien la tendance selon laquelle les collaborateurs d’entreprise deviennent des éléments moteur dans cette démarche  associant le confort personnel et l’utilité professionnelle pour une productivité accrue. Ne sommes nous pas en train de changer nos outils de travail et notre manière de travailler ? Ce changement se traduira probablement par la capacité de nos DSI à  innover de manière structurée afin de répondre à ce nouveau besoin.

Commenter cet article

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *