ven 12.07 0

Baromètre IoT 2019 Vodafone Business : un futur IoT driven

L’Internet des Objets, plus connu sous le sigle IoT (de l’anglais Internet of Things), désigne l’interconnexion et la communication entre des objets, physiques ou virtuels, grâce aux technologies de l’information et de la communication (avec Internet comme principal représentant). Bien que la communication entre objets existe depuis la genèse de l’électronique dans les années 1950, c’est la démocratisation d’Internet, la chute des coûts de l’électronique ainsi que l’explosion du nombre de smartphones et de connexions depuis les années 2010 qui permettent à l’IoT de croire rapidement, devenant ainsi un des sujets émergents les plus en vogue. Au point même que d’ici 2025, il est estimé que 150 milliards d’objets devraient s’interconnecter, avec Internet, et l’humanité toute entière.

Face à un secteur aussi dynamique, touchant un grand nombre de domaines et offrant un large éventail de cas d’usages, il peut être difficile de suivre l’évolution du secteur de la manière la plus exhaustive possible. Pour aider les entreprises qui souhaitent s’inscrire dans un futur digital et connecté, Vodafone Business publie depuis 2013 un baromètre de l’IoT montrant comment l’IoT est utilisé en entreprise ainsi que son niveau de maturité selon les secteurs, et des recommandations sur la manière d’intégrer l’IoT dans son entité en termes de stratégie, d’organisation, de sécurité… Digital Corner propose à travers cet article de vous offrir une synthèse de ce rapport ainsi que son opinion sur certains des éclairages et questionnements que posent ce rapport.

L’IoT a désormais un impact au-delà du périmètre de son projet, jusqu’aux résultats et la stratégie de l’entreprise

En Février 2019, Vodafone Business publie sa sixième édition du baromètre IoT dans un contexte où l’IoT s’est largement implanté sur le marché des entreprises. D’après Vodafone Business les entreprises gagnantes seront celles qui auront fait le pari de dépasser la simple adoption de l’IoT pour tendre vers une sophistication de la conduite de ses projets IoT, tant en termes de stratégie que d’implémentation. Ces entreprises seront capables de convertir leurs POC (Proof Of Concept : réalisation expérimentale préliminaire du projet IoT destinée à démontrer la faisabilité et l’opportunité en vue de l’industrialisation), dans le but d’avoir un effet véritable sur leurs résultats et bénéfices.

Vodafone Business ponctue son argumentation de quelques enseignements révélateurs :

  • 75% des entreprises ayant adopté l’IoT pensent que les entreprises se refusant encore d’adopter l’IoT dans les 5 années suivantes seront définitivement dépassées par ceux ayant fait le grand saut.
  • Plus l’entreprise maîtrise l’IoT, plus le retour sur investissement de son projet IoT est élevé. Même s’il est difficile d’identifier un ROI à court terme pour les néophytes de l’IoT, il faut avant tout initier à une échelle réduite car à force d’itérations et d’apprentissages, les gains deviendront conséquents à long terme.
  • 88% des entreprises ayant adopté l’IoT de manière poussée utilisent désormais des outils avancés (analytics, IA…) pour extraire davantage de valeur de leurs données IoT afin notamment de nourrir leurs réflexions stratégiques.

L’adoption de l’IoT en entreprise s’accélère et apporte un ensemble de bénéfices aux entreprises

L’adoption de l’IoT a connu une croissance soutenue entre 2017 et 2018, passant de 29% d’entreprises adeptes à la 5ème édition du Baromètre IoT à 34% dans la dernière édition. Pour Vodafone Business, cette accélération est portée par la disponibilité grandissante de plateformes IoT (AWS IoT, Google Cloud Platform, Salesforce IoT Cloud…) et de nouvelles options de connectivité à bas coût (Sigfox, LoRa, NB-IoT, arrivée imminente de la 5G…).

Selon Vodafone Business, la majorité des adeptes de l’IoT constatent des résultats positifs liées à l’implémentation de l’IoT (95% des sondés, responsables issus de fonctions variées et impliqués dans la définition de la stratégie IoT de leur entreprise). Parmi les bénéfices les plus fréquemment cités, on peut noter une réduction des coûts d’exploitation pour plus de la moitié des sondés (53%), une meilleure collecte des données (48%) et une amélioration de la productivité employé (47%). Fait marquant, 33% des sondés ont été en mesure de générer de nouveaux flux de revenus grâce à l’IoT.

Q : Quels bénéfices avez-vous constaté suite à l’implémentation de l’IoT?

 

Le modèle Vodafone Business de mesure de la sophistication IoT

La mesure de niveau de sophistication IoT : un nouvel outil d’analyse et de classification

Motivé par la conviction qu’une entreprise a besoin à la fois de stratégie et d’implémentation pour réussir son projet IoT, Vodafone Business a introduit dans l’édition 2019 du Baromètre IoT un outil inédit : la mesure du niveau de sophistication IoT. Cette mesure permet à Vodafone d’évaluer à la fois l’appréciation du développement de la stratégie IoT d’une entreprise et l’appréciation du degré d’implémentation de l’IoT.

Cette analyse sur 2 axes permet à Vodafone Business de classer la sophistication d’une entreprise selon 5 catégories allant de E (n’ayant pas encore adopté l’IoT et considérant l’opportunité) à A (les plus sophistiquées et souvent visionnaires dans l’adoption de l’IoT).

 

En pratique :  la sophistication IoT par secteur

Tous secteurs confondus, 53% des adeptes de l’IoT sondés par Vodafone Business se placent dans les catégories A et B. Il est intéressant de remarquer dans le rapport complet du Baromètre 2019 que les sondés ont tendance à présenter des niveaux de stratégie et d’implémentation similaires.

 

Résultats clés par secteur

Comment améliorer sa stratégie et accélérer son implémentation IoT ?

La définition d’une bonne stratégie IoT est un élément clé de la réussite des projets IoT d’une entreprise.

72% des adeptes de l’IoT estiment que la transformation digitale est aujourd’hui impossible sans l’IoT. En intégrant l’IoT comme composant central de leur stratégie digitale, les entreprises les plus sophistiquées en IoT sont à même de conduire le changement et l’adoption de l’IoT dans l’ensemble de leur organisation.

De plus, au niveau des grandes entreprises, la responsabilité du développement de la stratégie IoT est couverte par de nombreux départements et parties prenantes. Ainsi, selon Vodafone Business, 74% des grandes entreprises sondées (de plus de 10 000 employés) estiment que l’IoT est désormais trop important pour être laissé à la seule charge de la DSI ou du département IT. Les métiers sponsorisent et pilotent le projet IoT répondant à leurs enjeux, en s’appuyant sur l’expertise technologique des équipes de la DSI.

Au-delà de la définition d’une bonne stratégie IoT, l’implémentation de cette stratégie est l’autre défi majeur auquel font face les entreprises. Grâce aux nombreuses avancées qu’a connu le secteur, les entreprises peuvent aujourd’hui opter pour une solution IoT disponible sur étagère. A titre d’exemple, SFR Business propose une solution de gestion de flotte contenant des boitiers GPS connectés et un accès à un portail Web dédié de gestion et de visualisation de flotte. Cette possibilité permet une implémentation plus rapide et moins risquée que le développement interne d’une solution et offre aux entreprises n’ayant pas encore implémenté l’IoT l’opportunité de se forger rapidement une conviction. Par la suite, le développement d’une solution IoT et son industrialisation peut prendre des routes différentes, parfois simultanément : il est possible à la fois de se baser sur l’achat de produits/services avec de l’IoT intégrée, de développer des solutions en interne ou de rétrofiter des produits existants grâce à l’IoT.

En termes de connectivité, Vodafone Business précise que les entreprises tirant le meilleur parti de l’IoT sont celles capables d’utiliser plusieurs solutions de connectivité de manière simultanée. Cependant, dans un secteur où l’offre est vaste (LoRa vs Sigfox en LPWAN, 4G/4G+…) et fortement évolutive, seulement 27% des sondés pensent que les nouvelles options de connectivité (p.ex. NB-IoT, 5G) pourraient les inciter à investir davantage dans l’IoT. Une partie du panel précise dans le rapport son attente de voir si la 5G tient toutes ses promesses (couverture étendue, débits peu élevés, faible consommation énergétique) avant de s’en servir comme option de connectivité.

De plus, des AEP (Application Enhancement Platforms), comme Thingworks en Industrial IoT, permettent de rapidement développer des applications pour l’IoT. 45% des entreprises ayant adopté l’IoT se fient d’ailleurs à une AEP durant la phase d’implémentation de leur projet.

Enfin, une des recommandations majeures de Vodafone Business en termes d’implémentation IoT consiste à se fonder sur ses expériences passées et à utiliser sa flotte de capteurs IoT existante pour collecter d’autres types de données afin de faire émerger des nouveaux cas d’usages, et générer de nouveaux projets et bénéfices pour l’organisation. A titre d’exemple, un groupe de transport peut initialement implémenter un système de gestion de flotte pour suivre l’état de ses véhicules, pour ensuite proposer des services additionnels (l’envoi d’alertes ou d’accusés de réception par exemple) en capitalisant sur les données collectées.

Pour les entreprises, il est temps d’agir

En conclusion, l’IoT s’est installé dans le paysage des entreprises et est en train de profondément modifier leurs modes de travail. Tous les secteurs seront concernés par cette transformation. Les entreprises déjà impliquées dans l’IoT ont intégré cette technologie dans leurs opérations, en récoltent d’ores et déjà les fruits et préparent leur futur avec l’IoT comme élément crucial de leur croissance. Pour celles qui ne se sont pas encore lancées dans l’aventure, il n’a jamais été aussi facile de commencer aujourd’hui grâce à une offre abondante de solutions.

Néanmoins, ces multiples avancées sont à nuancer avec le fait que nous soyons en présence d’un secteur qui reste émergent, ne laissant pas encore prédire quel sera le visage de ce futur IoT driven. Le baromètre Vodafone nous montre que la maturité et la sophistication IoT restent hétérogènes d’un secteur à l’autre, et parfois au sein d’un même secteur. Sur le volet de la connectivité, la lutte entre les opérateurs traditionnels LoRa et Sigfox, l’émergence de NB-IoT comme solution de connectivité et l’arrivée imminente d’une 5G notamment taillée pour l’IoT entretiennent l’incertitude sur l’identité du ou des futurs modèles dominants de l’IoT. Le secteur IoT évolue en permanence. A travers son Baromètre IoT agrémenté de la nouvelle mesure de sophistication IoT, Vodafone Business a pour ambition de devenir la référence aux yeux des entreprises en quête de sophistication IoT.

Source des données : Baromètre IoT 2019 Vodafone Business (sauf mention contraire)

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *