lun 04.06 0

Viva Technology: les startups et les grands groupes au service des smart cities

Viva Technology, qui s’est déroulé du 24 au 26 Mai 2018, a cette année encore réussi à réunir de très nombreux entrepreneurs, startups et entreprises, venus du monde entier. Malgré des niveaux de développement très différents selon les acteurs impliqués, ce salon a montré qu’aucune nationalité, secteur ou encore forme d’entreprise n’est laissé de côté lorsqu’il s’agit de nouvelles technologies et d’innovation. En quelque sorte, cet événement est une illustration du fait que l’innovation est avant tout un état d’esprit, qu’il est important de transmettre au plus grand nombre.

 

Les smart cities, un secteur aux multiples problématiques auxquelles répondent les acteurs privés

Parmi toutes les thématiques traitées, celle des smart cities a, une nouvelle fois, été au cœur du salon. Nous vivons dans un monde mondialisé, dominé par les nouvelles technologies. Et cette mondialisation connectée touche aujourd’hui plus que jamais les villes elles-mêmes. Celles-ci entrent en compétition,  pour être toujours plus attractives et efficientes. Attractives économiquement mais aussi dans le sens où elles doivent proposer la meilleure qualité de vie possible à leurs habitants. Elles doivent répondre à un nombre croissant de critères : être interconnectées, avoir un rayonnement international et accueillir des centres d’excellences dans différents domaines. Il est nécessaire qu’elles sachent optimiser leurs ressources en proposant des solutions durables, qui soient respectueuses de l’environnement et qui permettent de réduire la facture énergétique tout en optimisant la gestion des services urbains et des fonctionnaires

Dans ce contexte, et face à la crise des finances publics, les acteurs privés ont pris le train en marche, en cherchant à développer des offres mettant des nouvelles technologies au service des différents enjeux de la ville de demain : la ville intelligente. La sélection d’offres innovantes ci-dessous témoigne de la richesse des projets présentés sur le salon, qu’ils émanent de startups ou d’industriels.

 

Une explosion du nombre de startups associées à la smart city

Pour commencer, nous avons sélectionné quelques initiatives lancées par de jeunes pousses, illustrant la diversité des solutions associées à la ville intelligente.

For City, la 4D au service de la prédiction

For city a pour objectif de dynamiser le territoire et optimiser la gestion des villes grâce à un logiciel  de simulation de situations en 4D pour faciliter la prise de décision. Prenons l’exemple d’une société de transport urbain voulant créer une nouvelle ligne de métro afin de désencombrer les autres lignes. Le logiciel vendu par ForCity va permettre de simuler le trafic et la décongestion des lignes concernées afin d’établir l’efficacité du projet. Ce logiciel est à destination de tous et comprend parmi ses utilisateurs actuels l’industriel Keolis mais aussi le région Ile De France.

 

BePark et sa gestion intelligente des parkings

La solution de Bepark, disponible en France et en Belgique, vise à rentabiliser les places de parking vides. Nombreux sont les automobilistes à avoir mis plus de quinze minutes à trouver une place de parking alors que plusieurs places étaient vides dans des parkings privés. Bepark démarche des entreprises ou des particuliers disposant d’emplacements de véhicules inutilisés et se charge de la location. Aujourd’hui, Bepark s’est vu confier plus de 250 places de parking qu’elle gère de A à Z, c’est-à-dire de la logistique à la facturation. Son application regroupe toutes les informations concernant les places disponibles, le temps, le prix… Sa gestion intelligente permet aux automobilistes de savoir en temps et en heure si une place est disponible à proximité et combien cela va lui coûter.

 

K-Ryole, la remorque qui se gère de façon autonome

Nicolas Duvaut, le co-fondateur de K-Ryole, est parti du constat suivant : les villes sont congestionnées et les embouteillages entraînent des problèmes de livraison. C’est pour cela que K-Ryole propose une remorque électrique pour vélos. Celle-ci peut transporter jusqu’à 250 kilos sans que le cycliste ne le sente. En effet, la remorque détecte la vitesse du vélo, les montées, les descentes et adapte son allure de façon autonome. Cette remorque permet de transporter des charges lourdes comme des colis ou des marchandises. La startup a déjà approché La Poste ou encore Intermarché. Nicolas Duvaut prône même le déménagement à vélo !

 

Bouygues Construction, un acteur majeur dans l’évolution de la ville grâce à l’intrapreneuriat

Si le salon faisait la part belle aux startups, nombreuses aussi étaient les solutions innovantes développées par des industriels, Bouygues Construction aux premières loges dans le secteur des smart cities. A titre d’illustration, voici trois projets émanant du Groupe.

 

WattWay pour les routes du futur

Un des projets phares développés par le groupe Colas est la route intelligente WattWay. Cette route solaire dispose de dalles photovoltaïques permettant de capter la chaleur des rayons de soleil. Les photons transforment cette chaleur en électricité afin de la distribuer aux bâtiments voisins, alimenter les feux de circulation ou encore l’éclairage routier. Cette route pourra anticiper l’arrivée massive de véhicules afin d’éviter d’éventuels embouteillages. Ce projet est en phase de test depuis 2016, et Bouygues Construction a indiqué lors d’un pitch sur le salon que les retours d’expériences ont permis d’améliorer la méthode au fil de l’eau, et de récolter des données permettant d’optimiser les usages.

 

CityBox, l’éclairage public intelligent

CityBox est un compteur se posant au pied d’un lampadaire qui permet de gérer l’éclairage public en détectant l’heure, le temps, la présence d’un piéton et/ou véhicule… Citybox répond à des objectifs de réduction de la facture énergétique des villes en contrôlant à distance l’éclairage. Dans le futur, plusieurs services associés pourront être déployés tels que la vidéo protection ou encore des bornes de rechargement électrique. Ces dernières ont déjà été développées et mises en place sous le nom de CityCharge. CityCharge est une borne de rechargement de véhicules électriques se trouvant sur les mâts d’éclairage. Ce système, en totale adéquation avec la réglementation, est capable de séparer la consommation liée à l’éclairage public et la consommation privée liée à la recharge de la voiture, le tout grâce au compteur Linky.

 

Dijon, la première smart city construite par Bouygues Construction

A Dijon, Bouygues Construction met progressivement en place un système de surveillance et de prévention d’accidents. Ce système consiste en un poste de pilotage de l’ensemble du réseau urbain dont l’éclairage et la circulation routière. Derrière cinq écrans, une équipe de huit personnes gère l’ensemble des équipements : ils peuvent depuis leur poste coordonner les caméras, appeler les pompiers ou le Samu en cas d’accident, communiquer aux riverains grâce à l’application les zones d’embouteillages, un pic de pollution… Sur un écran, les alertes apparaissent selon des niveaux de priorité : un pic de pollution ou un accident de voiture en priorité un, des événements prédictibles tels qu’un match de foot en priorité 2. A chaque alerte, des actions sont proposées : pour un accident de voiture par exemple,  les agents de surveillance pourront, depuis le poste de contrôle, bloquer l’accès à la route concernée et prévenir les citoyens de la présence d’un accident sur l’application ou sur les écrans d’affichage numérique.

 

Tous ces projets témoignent bien du fait que les smart cities touchent tous les secteurs. C’est un domaine qui se trouve à l’embranchement de tous les autres car une ville ne peut être intelligente que si elle réunit la mobilité, l’énergie, l’eau ou encore la santé intelligente … Il est donc important de mettre en avant la diversité des offres, comme a pu le faire Viva Technology afin de ne pas laisser un secteur de côté et de proposer une offre complète aux citoyens.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *