jeu 19.05 0

Braineet, boîte à idées externalisée au service des marques

Qu’il s’agisse de proposer aux followers de voter sur Twitter pour le packaging de la prochaine bouteille de jus d’orange ou de tester la réaction de fans Facebook au lancement d’un nouveau produit, les marques ne cessent de promouvoir l’échange avec leurs clients existants ou potentiels via l’utilisation des outils actuels mis à leur disposition. Parmi eux, Braineet, boîte à idées externalisée qui ne cesse de faire de nouveaux adeptes en proposant une nouvelle solution d’interaction entre marques et internautes.

Un challenge à relever en 140 critères

Créée en début d’année 2014, Braineet est une plateforme collaborative modernisant l’échange d’idées entre les internautes et les marques. Le fonctionnement de l’offre proposée par la start-up parisienne se construit en deux étapes : les marques présentes sur le site challengent tout d’abord les internautes sur le sujet de leur choix (améliorer le site internet de la marque, proposer de nouvelles fonctionnalités à un service existant, commenter le lancement d’une nouvelle application mobile…).

braineet_challenge de la cookiterie

Pour répondre à ces « challenges », les internautes inscrits à Braineet (appelés ici les brainees) ont deux contraintes principales : s’adresser à la marque en formulant une proposition qui commence par l’hypothèse « Et si… » et se limite à 140 caractères, longueur également utilisée pour la diffusion d’un tweet sur Twitter.

braineet_réponse au challenge de la Cookiterie

Une fois rédigées au format Braineet, les idées des internautes se retrouvent affichées sur la timeline du site pour inciter le commentaire ou le « like/dislike » des utilisateurs (ici symbolisé par un cœur entier ou brisé). D’un point de vue utilisateur, des récompenses plus ou moins importantes sont attribuées aux idées les plus likées et rendent cette « boîte à idées collaborative » d’autant plus intéressante. À titre d’exemple, le gagnant de l’un des challenges proposé par Auchan – comment imaginez-vous l’hypermarché Auchan de demain ? – remportait un smartphone, tandis que les idées se plaçant en seconde et troisième position se voyaient attribuer des cartes cadeaux à dépenser au sein de l’enseigne.

Braineet transforme le consommateur en consom’acteur

Fort du constat que les réseaux sociaux actuels s’apparentent plus à un service après-vente qu’à une plateforme permettant l’échange de bonnes idées entre les marques et leurs communautés, Jonathan Livescault, ancien consultant en stratégie aujourd’hui aux commandes de Braineet, a donc fait le pari osé de proposer un nouvel outil au service des marques permettant l’échange de bonnes idées.

Résultat de cette réflexion, Braineet offre aux internautes une plateforme gratuite à l’ergonomie efficace et bien pensée, accessible tant aux consommateurs des marques présentes qu’aux simples participants aux challenges proposés. De simples consommateurs à consom’acteurs, les brainees peuvent également devenir de véritables ambassadeurs de marques et véhiculer ainsi un message positif sur les produits ou services proposés par celles-ci.

Pour les marques présentes sur la plateforme, la formule est doublement gagnante. En donnant rendez-vous à leurs clients sur Braineet, elles peuvent poursuivre avec eux le processus de fidélisation tout en adressant en parallèle de nouveaux clients potentiels qu’elles intègrent directement à leur réflexion stratégique. Braineet renforce ainsi le sentiment d’adhésion de ses utilisateurs aux marques inscrites sur le site.

Une boîte à idées parfaite ?

Avec plus de 7 000 membres inscrits en début d’année et une centaine de marques utilisatrices du site, le succès de la start-up peut légitimement se porter garant de sa pérennité. Toutefois, et comme tout concept innovant, certains aspects du service proposé peuvent être à améliorer, notamment l’adéquation entre l’idée proposée et son degré de faisabilité.

Une idée primée par les brainees peut parfois se révéler difficile, voire impossible à implémenter et susciter par la même occasion la déception de ces derniers. De plus, certaines déviations du système peuvent se faire ressentir, avec la publication d’idées non pertinentes ou de commentaires négatifs qui risqueraient d’engendrer un phénomène de « bad buzz » redouté par les marques. Une modération des idées postées serait donc utile à mettre en place et se justifierait par la nature plus professionnelle de ce site collaboratif (contrairement à l’espace peu modéré que se révèle être Twitter par exemple).

 

Véritable boîte à idées collaborative, Braineet affiche ses ambitions sans pour autant s’avouer parfaite. Pour preuve, la start-up participe activement à l’échange avec les brainees en les incitant à partager leurs idées d’amélioration de la plateforme. « Et si Braineet était le futur de la relation client ? »

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *