mer 10.02 0

Notre bilan sur les tendances du CES 2016

La planète high-tech l’attendait ! Le Consumer Electronic Show, ou CES, était de retour du 7 au 9 Janvier à Las Vegas pour une nouvelle édition qui, si elle ne fut pas révolutionnaire sur le plan technologique, n’en restait pas moins LE sommet de l’année pour les acteurs du monde de l’innovation technologique. Les grandes entreprises ont profité de cette visibilité gigantesque pour faire l’annonce de nouveaux produits à venir, les starts up (dont 200 françaises) quant à elles ont tenté de créer le buzz et de profiter des milliers de journalistes présents pour se faire connaitre. Retour sur les tendances qui ont marqué le CES 2016:

La télévision de demain

Le mouvement, démarré les années précédentes, s’est poursuivi pour cette nouvelle édition. Tous les grands acteurs du marché de la télévision ont présenté leurs nouveautés avec pour standard la 4K (très haute définition) et la technologie OLED comme future référence. Si les écrans d’une finesse jamais égalée ont impressionné les foules comme Samsung et LG avec des TV de 3mm d’épaisseur, les innovations surprenantes des constructeurs étaient au cœur des discussions.

Crédit: Giphy
Crédit: Giphy

Panasonic a étonné en proposant une télévision transparente, tactile et connectée au réseau domestique. LG a surpris avec son écran OLED souple et Samsung n’était pas en reste avec l’intégration dans ces nouveaux écrans de la technologie SmartThings, compatibles aujourd’hui avec 200 objets connectés, ce qui fera ainsi de la télévision le centre de commandement de la maison et permettra de tout faire (ou presque) depuis son canapé.

 

 

Automobile et révolution numérique

Si le salon de Détroit reste l’événement de l’année automobile aux États Unis, les constructeurs n’hésitent plus à se rendre au CES pour présenter leurs nouveautés technologiques liées à la voiture connectée et autonome. Cette année, les constructeurs ont multiplié les écrans au sein de l’habitacle et sur le tableau de bord plus précisément. Tous sont personnalisables et contrôlables à distance grâce au smartphone. Dans l’automobile aussi la tendance est à la connectivité. D’un point de vue plus technique, Audi a annoncé faire entrer la technologie OLED dans ses feux arrières.

Crédit photo: largus.fr
Crédit photo: largus.fr

Du côté des transports propres, Chevrolet a annoncé sa voiture toute électrique pour 2017 à moins de 30 000$. De son côté Volkswagen a présenté un concept de combi électrique : Budd-e. Cependant, ce qui était au cœur de toutes les discussions était bien évidemment la voiture autonome, le sujet phare depuis quelques années. Si la technologie n’est pas encore au point pour un déplacement autonome dans toutes les situations, de réels progrès sont à noter. Actuellement, les constructeurs sont arrivés à garantir l’autonomie uniquement quand le flux de voitures va dans un seul sens. Cependant, des applications plus restreintes sont aujourd’hui au point comme le pilotage dans les embouteillages qui devrait être disponible rapidement pour les conducteurs.

L’année de la réalité virtuelle et augmentée

L’une des autres stars du salon était la réalité virtuelle et augmentée. 2016 est annoncée comme étant l’année décisive pour cette technologie qui risque de s’inviter rapidement dans notre environnement. On a dénombré pas moins de 20 stands consacrés à ce sujet. On ne pouvait faire sans le fameux Oculus Rift qui fait face à une avalanche de critiques après l’annonce du prix il y a quelques jours (699€ en Europe). Mais étaient également dans les allées : Samsung et son Gear VR, Microsoft et Sony. Développé au départ pour le jeu vidéo, il est certain aujourd’hui que la réalité virtuelle va se développer dans d’autres secteurs tels que le sport. Le spectateur sera plongé dans l’ambiance des tribunes tout en étant confortablement installé dans son canapé. Signe de la montée en puissance de la réalité augmentée, nombre de stands proposaient de faire connaître leur produit via leur casque.

Crédit photo: servicesmobiles.fr

Le bal des objets connectés

Crédit: numerama.com
Crédit photo: numerama.com

Le CES est le grand rendez-vous de l’année pour découvrir toutes les tendances en matière d’objets connectés. Cette année encore, la maison connectée était très fortement représentée. Si jusque-là le réfrigérateur avait été épargné par la révolution de la maison 2.0, le salon 2016 a été l’occasion de le mettre à l’honneur. Samsung a présenté son concept, disponible cet été aux États-Unis. La porte actuellement recouverte de magnets et de post-it sera demain un écran tactile géant basé sur Android permettant de lire ses mails, commander ses courses. Les applications « aide-mémoire » telles que la météo ou le calendrier seront également disponibles. Enfin, trois caméras photographiques seront implantées à l’intérieur même du réfrigérateur, permettant de savoir à distance si vous avez tout ce qu’il faut pour préparer le repas du soir.

Le réfrigérateur n’était pas le seul présent au CES, tous les objets connectés de la maison étaient également représentés. Tous proposent toujours plus de connectivités aux utilisateurs, l’objectif étant de lui simplifier la vie au maximum. La santé, le bien-être, les animaux, le sport, sont aussi touché par la tendance. On a vu d’ailleurs sur le sport de nombreuses applications et objets comme la semelle connectée, Smartsoles de Digitsole, qui vous permettra d’analyser votre foulée. LA star reste néanmoins la montre connectée, que l’on ne présente plus, qui développe chaque année de nouvelles options et qui interagie avec toute la sphère des nouveaux objets.

Si une multitude  de nouveaux objets connectés a été présenté en ce début d’année, on note que la tendance actuelle est le développement de hubs capables de porter plusieurs fonctionnalités et de rassembler sur un seul support toutes les informations.

Et les drones dans tout ça ?

Enfin, les drones ont également attiré l’attention lors de l’édition 2016. Plusieurs entreprises ont fait preuve d’imagination dans ce domaine. Les deux plus impressionnantes étaient : Parrot et son aile volante télécommandée et le quadricoptère d’EHang capable de transporter un passager. On a également pu découvrir la nouvelle version du Phantom capable de filmer en 4K de DJI, le Micro Drone 3.0 d’Extrem Fliers au design de coccinelle. Il y eu aussi le drone de la taille d’un ballon de Fleye, muni d’une coque qui protège les hélices.

Crédit photo: flyability.com
Crédit photo: flyability.com

Flyability a quant a lui présenté le Gimball muni d’une cage en fibre de carbone afin de protéger le cœur du drone des chocs. Conçu pour le monde professionnel, il a été pensé pour les opérations de maintenance ou de sauvetage dans des endroits restreints. Pour les consommateurs mainstream, le drone capable d’éviter les obstacles est enfin arrivé, le Xplorer 2 de Xiro. Enfin le Typhoon H de Yuneec développé en collaboration avec Intel, doté de 6 hélices, est lui aussi capable d’éviter les obstacles fixes et mouvants, il peut filmer en 4K et en cas d’accident sur un ou deux moteurs, les autres compenseront. Ainsi, s’il ne fallait une preuve de plus, les perspectives d’évolution et d’application sont multiples pour les drones.

 

 

 

Ainsi, on ne notera pas de technologie révolutionnaire à retenir au cœur de ce CES 2016, mais bien la confirmation des tendances des années précédentes. La connectivité et l’inter connectivité sont le leitmotiv des entreprises actuelles. Si certains n’étaient pas encore convaincus, l’édition 2016 nous a confirmé que le nouvel or blanc sont les milliards de données générées par la connectivité. Aux entreprises maintenant de se lancer dans l’aventure et de capitaliser dessus. Il est aujourd’hui certain que les entreprises de demain seront celles qui auront réussies à s’adapter au changement technologique mais aussi à exploiter le Big Data!

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *