jeu 01.10 0

Lookup : LinkedIn s’attaque aux communications internes en entreprise

Mi-août, LinkedIn a annoncé sur son blog le lancement de Lookup, l’application qui aurait vocation à remplacer les annuaires internes en entreprise. La promesse de Lookup est simple : permettre aux collaborateurs d’une même entreprise de rechercher leurs collègues par leur nom, leurs expériences ou compétences et d’entrer plus facilement en contact entre eux.

Interface Lookup
L’interface de Lookup – Source : blog.linkedin.com

LinkedIn espère ainsi apporter une réponse à un problème récurrent dans les entreprises : Comment identifier et se mettre en relation facilement avec un collaborateur en fonction de son parcours ou de ses compétences ?

L’application, disponible pour l’instant en anglais sur le web et sur iOS, est simple d’utilisation : il suffit de renseigner son adresse email professionnelle pour avoir accès à l’ensemble de ses collègues ayant un profil LinkedIn, pouvoir consulter leur profil et ainsi leur envoyer un message.

Lookup ne remplace pas l’intranet…

Contrairement à ce qui a pu être écrit à sa sortie, Lookup n’est pas (encore) un réseau social d’entreprise (RSE). C’est pour l’instant un annuaire intégrant une messagerie et l’application ne propose pas de fonctions de collaboration documentaire ou de gestion de groupes.

Il ne s’agit pas non plus de remplacer ou “tuer” l’intranet. En effet, si l’annuaire interne est souvent rattaché à l’intranet, il ne s’agit que d’une composante parmi d’autres. La plus-value de l’intranet réside d’ailleurs davantage dans les contenus éditoriaux proposés aux collaborateurs et qui peuvent être diffusés à grande échelle.

Lookup semble en revanche être une alternative crédible aux annuaires internes, souvent vieillissants. L’application s’appuie sur le profil LinkedIn du collaborateur, plus étoffé que le profil de l’annuaire. Et le profil LinkedIn à l’avantage d’être mis à jour plus régulièrement, au fil des prises de poste, des nouvelles missions et surtout des compétences acquises.

…mais LinkedIn pourrait devenir un réseau social interne

Si LinkedIn souhaite se faire une place parmi les plateformes collaboratives et réseaux sociaux d’entreprise, Lookup pourrait bien être un sérieux tremplin. Avoir un profil bien fourni sur le RSE permet généralement d’élargir son réseau interne, ce qui favorise la collaboration au sein de l’entreprise. Si ce facteur est identifié comme clé pour réussir la mise en place d’une plateforme collaborative, le remplissage du profil sur ces réseaux reste peu intuitif et laborieux.

Tremplin
Lookup, tremplin pour LinkedIn ? – Source : tuxboard.com

Pour pallier le manque d’information sur les profils, ou son obsolescence, dans les annuaires et réseaux sociaux internes, certaines entreprises proposent à leurs collaborateurs d’insérer un lien vers le profil d’un réseau social professionnel. En revanche, plus rares sont celles qui intègrent un widget synchronisant les informations du profil LinkedIn ou Viadeo directement sur le profil interne.

En se basant directement sur les profils LinkedIn des collaborateurs, Lookup dispose donc d’un avantage dans ce domaine. Il est d’ailleurs clair que le réseau aux 380 millions d’inscrits souhaite s’orienter vers le marché des communications internes. En effet, une refonte de sa messagerie intégrée a été annoncée début septembre, afin de mieux l’orienter vers la messagerie instantanée et donc encourager les conversations professionnelles.

Slack et Facebook at Work en ligne de mire ?

Entreprise Unifiée
Vers l’entreprise unifiée ? – Source : coindesk.com

Ce changement d’orientation n’est pas anodin. Slack, une plateforme collaborative de communication et de travail lancée en février 2014 compte déjà plus d’un million d’utilisateurs actifs. Ce succès aiguise l’appétit des géants du web, Facebook et Google en tête, avec leurs solutions Facebook at Work et Google Apps for Work.

En se basant sur les profils LinkedIn et la messagerie instantanée, il ne manque plus à Lookup que des fonctionnalités de collaboration et de gestion documentaire pour devenir un RSE à part entière.

Si le fait de devoir posséder un profil LinkedIn est un frein à sa diffusion, Lookup pourrait disposer d’un avantage à plus long terme : celui de pouvoir connecter et faire collaborer des collègues en interne mais aussi et surtout avec des prestataires extérieurs, des fournisseurs, des candidats… La fameuse entreprise unifiée !

D’ici là, Lookup permet de proposer aux collaborateurs des entreprises un annuaire mis à jour régulièrement et facile d’utilisation. En échange, LinkedIn espère enrichir ses bases de données en attirant des entreprises entières sur son réseau et ainsi collecter des données plus précises sur les profils qui les composent. C’est aussi un moyen pour LinkedIn de consolider l’intérêt des utilisateurs en comblant ses lacunes dans la mise en relation des collaborateurs. Les entreprises laisseront-elles alors un réseau social spécialiste du recrutement collecter des données sur les conversations en interne ? Affaire à suivre.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *