mar 07.10 0

[Entretien] Rencontre autour du wifi public avec Jean-Christophe Budin, Hub One

Jean-Christophe Budin est Responsable de l’activité hotspot chez Hub One. Cette activité inclut les réseaux Wifi développés pour des professionnels, qui seront ensuite utilisés par leurs propres clients finaux (visiteurs de leur site ou bien des collaborateurs utilisant leur propre device pour se connecter).

Nous l’avons invité dans les locaux de Solucom, où il nous a exposé sa vision concernant le financement du Wifi public. DigitalCorner a sélectionné les points clés de son intervention.

Le Wifi public est-il financé par nos forfaits ?

Il y a plusieurs réponses à la question “qui apporte des revenus pour financer les services ?”.

Historiquement le Wifi était payant pour l’utilisateur et financé ainsi. Aujourd’hui le financement incombe de plus en plus aux entreprises. En effet, c’est devenu un service clé pour accueillir du public dans de bonnes conditions et elles y trouvent un intérêt si leur service est visible sur le réseau Wifi, typiquement sur leur portail de connexion, afin de développer leurs ventes.

Quelle est la structure de coûts d’une installation Wifi ?

Data Connection ConceptTout d’abord il y a les infrastructures à poser sur le site, le matériel en tant que tel. Les points d’accès pour avoir un réseau professionnel ne sont pas les mêmes équipements que pour une box grand public ! Et l’étendue du lieu génère des coûts supplémentaires.

Ensuite viennent l’intégration, le déploiement et la maintenance des équipements. Là aussi, le lieu est un facteur important : pour un tout petit magasin, ce n’est pas si évident que ça en a l’air… Dans un aéroport ou une gare, c’est extrêmement complexe pour d’autres raisons : il peut y avoir des bâtiments historiques et il faut intervenir avec les personnes du site, ce qui peut fortement renforcer la complexité en termes de déploiement et de gestion au quotidien.

On a aussi tendance à oublier, quand on est dans des lieux excentrés, qu’il faut amener de la fibre. Ceci peut être un facteur coût assez important dans un projet hotspot, si l’on veut obtenir à la fois du débit et un service de qualité. Pour vous donner un ordre d’idées, il n’est pas rare pour une entreprise de payer 1000 euros par mois pour de la fibre, là où un particulier paie 30 euros…

Le financement par la publicité est-il ou pourrait-il être autosuffisant ?

Un réseau hotspot peut être totalement financé par la publicité, voire même dégager des revenus complémentaires et être rentable en tant que tel, tout en restant gratuit pour le client final. Pour ce faire, il faut un grand nombre d’utilisateurs, donc une installation dans des lieux généralement très denses. En effet, ceci suppose un déploiement plus restreint de bornes, et donc moins d’investissement en infrastructures à la base. On constate à l’inverse que l’utilisateur, le mobinaute perçoit très mal les mécanismes intrusifs, comme par exemple l’apparition de “pop-up” ou la demande de téléchargement d’application de façon coercitive.

S’il veut éviter ces dérives, le gestionnaire du site doit être attentif vis-à-vis de son opérateur. Ce dernier aura intérêt à en faire beaucoup, puisque ce n’est pas lui qui sera directement pénalisé en matière d’image. Chez Hub One nous avons décidé de constituer une charte, dans laquelle nous fixerons des limites des niveaux de présence publicitaire, pour trouver le bon compromis entre la perception par l’utilisateur et l’apport de revenus.

Le cas échéant, est-il possible d’imaginer des services premiums ? Comment les financer ?

Oui, la démarche premium reste indispensable, à l’image du freemium prédominant sur les apps mobiles. Historiquement, la démarche premium consistait à dire “vous avez x minutes de connexion offerte, si vous dépassez vous payez”. Maintenant, nous sommes dans une autre approche, le passage au premium induit un Wifi « de meilleure qualité », qui s’avère pertinent pour certains utilisateurs.  Notre objectif est d’ailleurs de continuer à apporter du premium à des personnes prêtes à le payer…

Ainsi, notre approche est de proposer avec des offres premium des contenus électroniques variés. Par exemple si vous achetez une session premium vous pouvez avoir un titre de presse offert. Il faut que l’on amène de plus en plus de services, et pas uniquement un tuyau plus gros…

Retrouvez l’interview en vidéo sur le blog !

A Propos Hub One

 Hub One est un groupe de sociétés de technologies, filiales du groupe Aéroports de Paris qui accompagne les PME, grandes entreprises et sites à forte fréquentation tels que les aéroports, les gares, les chaînes logistiques et les centres commerciaux dans leurs projets d’évolution numérique. Nos solutions de connectivité adaptées aux métiers de nos clients comprennent l’accès à des services d’infrastructures, applicatifs et télécoms : téléphonie évoluée, internet & réseaux, radiocommunications, terminaux et applicatifs de mobilité, traçabilité, solutions vocales, paiement mobile… En 2013, Hub One représente 130 millions d’euros de chiffre d’affaires, 9 agences en France, 430 collaborateurs et 4500 clients. Notre signature, Une connexion d’avance, signifie notre volonté de mettre nos technologies et nos compétences au service des clients.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *