Smartwatch : gadget de luxe ou révolution technologique ?

Depuis 2012, les annonces de nouvelles smartwatches, montres connectées, alimentent les articles des magazines et autres blogs dédiés aux nouvelles technologies. De la Galaxy Gear de Samsung à la très attendue iWatch d’Apple en passant par la smartwatch Sony, ces montres intelligentes suscitent la curiosité de plus d’un et séduisent davantage de technophiles. Cet engouement généralisé incite à lever le voile sur ces bijoux technologiques pour découvrir le potentiel qu’ils recèlent ainsi que la place qu’ils peuvent occuper dans l’univers très riche des objets connectés. Verdict.

Smartwatch : la montre qui peut tout faire…ou presque

Traditionnellement une simple montre ne sert qu’à donner l’heure. Même les plus élaborées d’entre elles ne proposent que des fonctionnalités de base telles qu’un chronomètre, un tachymètre ou une boussole. Cependant, l’incroyable percée des smartphones ces dernières années a permis de repenser le concept de la montre en élargissant le champ du possible. Grâce à une liaison Bluetooth ou NFC avec un smartphone, les montres connectées regorgent de fonctions transformant la simple montre en une véritable station pour contrôler son smartphone sans l’avoir entre les mains.

montre intelligenteSynchronisée avec le répertoire de votre smartphone, une montre intelligente permet de consulter le journal d’appels, de répondre aux différentes sollicitations téléphoniques et offre même la possibilité de passer des appels, et cela avec ou sans oreillette Bluetooth en fonction du modèle. Avec une smartwatch au poignet, vous pouvez consulter vos messages, votre boite mails, vos agendas ou plus encore, contrôler votre lecteur multimédia sans avoir à sortir le téléphone de votre poche. Et comme pour toute récente innovation, les réseaux sociaux tirent leur épingle du jeu. Toutes les montres connectées commercialisées jusqu’à présent permettent de recevoir des notifications de vos réseaux sociaux favoris à l’issue d’un like par exemple, d’un tweet, message, commentaire ou toutes autres publications. Certains modèles proposés sont pourvus de caméras intégrées permettant de prendre des photos ou de réaliser de courtes vidéos. Une fonctionnalité qui réjouirait certainement les adeptes de Selfies. Et même en mode hors-connexion, une montre intelligente ne déçoit pas. Quelques fonctionnalités sont proposées sans accès internet telles quel la lecture de mails et bien évidemment l’affichage de l’heure, de la date et l’alarme digitale.

Et si la montre se transformait en outil de travail ?

Au-delà de tmontre intelligenteoutes les fonctionnalités qui sont proposées par les smartwatches, ces dernières sont très attendues sur le plan professionnel. Pour le moment aucune des montres commercialisées ne propose une expérience professionnelle convaincante. À part la consultation de mails et d’agendas, les usages professionnels de la montre intelligente restent très timides. Un constat auquel Japan Airlines a dérogé. La compagnie aérienne nippone a équipé son personnel au sol de montres intelligentes dans le but d’optimiser leur répartition sur l’ensemble des portes d’embarquement en fonction de l’affluence des voyageurs. Ces montres intelligentes serviront aussi de relais informationnel entre le back-office et les différents agents de la compagnie. Une expérience pilote, certes, mais aussi une preuve de taille que la montre intelligente est bien partie pour bouleverser les habitudes.

Les montres connectées…l’autre guerre des titans

Depuis quelques années déjà, les grandes firmes technologiques se livrent une guerre sans merci pour dominer le marché des smartphones. Toujours d’actualité, cette guerre s’invite même parfois dans les tribunaux comme c’était le cas entre Apple et Samsung. En élargissant la portée des smartphones aux smartwatches, cette compétition s’est étendue naturellement au territoire des montres intelligentes. Sur le marché plusieurs modèles ont fait leur apparition. Néanmoins, seules les montres introduites par les grandes firmes trouvent l’écho escompté. Commercialisée vers la fin 2013 et proposée à partir de 104 euros, la smartwatch 2 de Sony constitue un bon rapport qualité/prix. Sa concurrente directe est la Galaxy Gear 2 de Samsung. Il faut compter minimum 175 euros pour s’offrir la montre du géant coréen qui peine à trouver le succès attendu. L’autre montre qui s’est faite une place dans la cours des grands est la Pebbel. Une smartwatch conçue pour fonctionner aussi bien avec les iPhone qu’avec les smartphones Android. À 140 euros comme prix d’entrée, cette montre intelligente est un concentré de fonctionnalités et serait un bon choix pour les personnes ayant plusieurs smartphones sous différents OS.

iWatch…suspens maintenu

Les annonces logicielles de la dernière WWDC d’Apple ont laissé les adeptes des produits de la firme à la pomme à l’afflux de nouvelles innovations iwatchmatérielles. De ses habitudes, Apple reste très discrète quant aux lancements de nouveaux produits. Cette fois-ci les circonstances ont trahi cette discrétion. En effet, après le dépôt du nom iWatch dans le monde entier, Apple vient d’obtenir un brevet déposé en 2011 décrivant le concept d’une montre connectée baptisée à l’époque iTime. L’obtention de ce brevet a donné libre court aux spéculations. On entend parler d’un éventuel lancement d’une montre connectée au nom de « iWatch » pour cette fin d’’année. Pour sa part, la firme de Cupertino s’abstient de tout commentaire sur le sujet préférant faire durer les rumeurs plus longtemps.

Décidément, la montre connectée ne se contente pas du simple statut de gadget luxueux mais ambitionne d’occuper une place prépondérante dans notre vie quotidienne. Les chiffres ne peuvent nullement dissuader les concepteurs de ces montres car les analystes prévoient la vente de 17 millions de montres et bracelets connectés au cours de 2014. Seul l’avenir pourra nous éclairer sur le sort réservé à ces montres high-tech. Celui qui vivra, verra….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top