mar 29.07 0

Etape du Tour de France de l’innovation à Metz !

Notre Tour de France des technologies de communication et de l’innovation fait un point d’étape aujourd’hui en Moselle.
Poussé par une profonde volonté de développer l’innovation afin de faire émerger la compétitivité des entreprises mosellanes dans des filières d’avenir, le Conseil Général de Moselle a créé  l’Espace Moselle Numérique en collaboration avec la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie).

Le numérique, une réponse à la crise industrielle ?

Depuis 2007, le département de la Moselle et l’ensemble de la région de la Lorraine ont été fortement impactés par la crise industrielle. Extinction de l’activité sidérurgique, symbolisée notamment par la fermeture des deux hauts-fourneaux de Florange ; diminution record des emplois dans l’industrie (-27% contre -19% en région parisienne) sur la dernière décennie… La Moselle a aujourd’hui l’image d’une région en perdition. Dans ce contexte morose, le numérique a pourtant su créer une bouffée d’oxygène : selon l’INSEE, le secteur des activités des technologies de l’information et de la communication (TIC) concentre le plus d’emploi – 4500 salariés- et regroupe 1500 établissements.

 Les institutions et collectivités comptent donc sur un développement du numérique et entendent également favoriser son accès aux TPE et PME issus de différents secteurs. La création de l’Espace Moselle Numérique (EMN) est ainsi l’une des initiatives proposées par la Chambre de commerce, d’industrie et de services Territoriale de la Moselle et le Conseil Général du même département. Sa mission ? Accompagner les entreprises mosellanes dans leurs démarches pour aller plus loin dans l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC).

L’EMN en briques et en clic !

L’Espace Moselle Numérique s’étend sur 240 m2 et se constitue de :

Deux showrooms de 80m² chacun qui visent à mettre en valeur les TIC par les usages à travers des démonstrations.

  • L’un présente des produits d’aide à la vente, à l’animation commerciale, des logiciels de gestion, des outils de sécurité informatique …espace-moselle-numérique-150x150
  • Le second est dédié au bâtiment intelligent et présente des solutions pour la gestion technique du bâtiment, la stimulation cognitive et la sécurité des locaux. Il met donc en exergue la relation entre les TIC et le bâtiment avec une double priorité : l’efficacité énergétique et le maintien à domicile. Il abrite aussi une plate-forme interactive dédiée qui doit permettre aux artisans et aux décideurs en entreprise de s’intéresser au marché de la domotique.

On trouve également un espace de conférences équipé qui se veut être un lieu de rencontres (forums, conférences, clubs). Des conférences-débats donnent la parole à des acteurs locaux, nationaux voire internationaux, pour sensibiliser aux apports des TIC. De nombreux sujets d’actualité (référencement, mobilité -smartphones, tablettes- e-marketing, e-commerce ou encore dématérialisation et réseaux sociaux) sont par ailleurs décryptés lors d’animations thématiques.

Le site Internet Espace Moselle Numérique permet quant à lui de :espace moselle n

  • Connaitre les différentes actions de sensibilisation et de formation
  • Avoir accès à un annuaire des TIC. Celui-ci vise à faire rencontrer les besoins des consommateurs avec l’offre des prestataires TIC. D’autre part, à initier une relation de confiance en éditant l’indice de confiance et de sérieux des prestataires présents dans l’annuaire (charte e-TIC)
  • Se tenir informé sur l’état des TIC dans l’environnement local (diffusion d’informations sous forme de newsletters, enquêtes, audits …)

Découvrir le numérique, ou comment gagner en compétitivité, efficacité et visibilité

L’EMN offre différents types de prestations à destinations de deux cibles, les TPE et PME actuellement ou potentiellement consommatrices de TIC et les professionnels des TIC. Pour les premières, il s’agit avant tout de découvrir les outils numériques et de voir comment leur utilisation peut être un levier pour la performance de l’entreprise. Dans ce cadre, sensibilisations gratuites, formations payantes et pré-diagnostics en entreprise sont organisés. Pour les secondes, l’enjeu est de fédérer les énergies locales, notamment par la mise en ligne d’un annuaire des entreprises fournisseuses de services ou produits TIC, l’organisation de « Rendez-vous solutions » pour présenter les services et produis innovants et la promotion d’une charte « E-tic ».

L’ensemble de ces prestations a été évaluée à un coût d’investissement global de 663 000 €, sur 3 ans, cette somme étant cofinancée par le Conseil Général de la Moselle et la CCI de la Moselle

Par ailleurs, le Conseil Général a récemment voté le renouvellement de son aide financière au dispositif, labellisé depuis, centre de ressources du programme national sur la « Transition Numérique ».

De belles réussites… et d’autres encore à venir

Depuis l’inauguration de l’EMN en 2010, le nombre de personnes sensibilisées augmente annuellement… et aujourd’hui ce sont plus de 4 000 dirigeants locaux qui ont pu bénéficier des différents services et modules de formations de l’organisme.

Pour l’année 2014, l’Espace « Moselle Numérique » a prévu un ambitieux plan d’actions :
D’une part, la poursuite des activités « historiques » : effort de sensibilisation, réalisation de diagnostics en entreprise pour identifier in vivo leurs axes de progrès…
Mais aussi, d’autre part, la création de nouvelles activités :

  •  Le lancement d’un observatoire de l’économie numérique, ambitionnant d’identifier et de valoriser les atouts de la Moselle en termes de compétences, de produits et de services
  •  Un accompagnement accru aux démarches collectives telles que la création d’un cluster de « champions » mosellans du numérique ou l’accompagnement d’une grappe d’entreprises spécialisée dans les technologies domotiques et les services numériques pour l’autonomie des personnes dépendantes.Comprendre l’EMN avec le « diagramme d’ISHIKAWA »

Les TIC sont présentes partout. Elles sont devenues le fer de lance du savoir, des échanges et du commerce… les découvrir et les adopter n’est plus une option mais bien une obligation !

Or, en France, il demeure encore des écarts importants entre les régions et les populations quant à l’usage de ces outils. Une telle initiative ne peut que participer à l’émergence d’une économie numérique au sein du territoire mosellan et participer ainsi à la politique gouvernementale de relance de l’emploi.

A bientôt pour une nouvelle étape du Tour de France de l’innovation !

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *