mar 17.09 0

4G : promesses commerciales vs. état actuel du déploiement

Le déploiement de la 4G par les différents opérateurs bat son plein et le lancement des forfaits 4G est déjà entamé ainsi que les campagnes publicitaires que l’on voit un peu partout. Mais qu’en est-il réellement ?

Les 3 opérateurs SFR, Orange et Bouygues se vouent une vraie course au premier qui lancera la 4G. Chaque département marketing a lancé sa campagne : Orange se vante d’avoir la meilleure 4G, Bouygues nous affirme qu’il ouvrira un grand réseau national le 1er octobre et depuis janvier, sur la tour SFR à la Défense on nous promet que l’opérateur propose déjà la 4G dans ce quartier. Mais est-ce que les équipes techniques de déploiement suivent ces promesses ?

4G

Dans cette course effrénée du déploiement, Orange semble avoir l’avantage. En effet, concernant le nombre d’autorisations de sites radio pour la téléphonie 4G, sur les 7 896 sites autorisés dont 2 815 sont en service (selon les déclarations des opérateurs auprès de l’ANFR), Orange dispose des 72% des sites mis en service, SFR des 17% et Bouygues des 11% restants. De plus, concernant le nombre actuel de zones couvertes, Orange couvrirait 390 villes contrairement à SFR et Bouygues qui n’en couvrent qu’une dizaine. Mais rien n’est encore gagné.

La bataille est donc féroce et s’accélère avec l’arrivée des iPhones 5C et 5S compatibles avec la technologie 4G et avec la période des fêtes. Tandis que Free mobile décide de se concentrer sur son déploiement 3G, les trois opérateurs historiques pourraient gagner un avantage sur ce concurrent grâce à la 4G. Reste encore à être le meilleur dans le déploiement et à proposer de bons tarifs pour attirer les quelques consommateurs équipés de smartphones compatibles ou les nouveaux clients en quête de très haut débit mobile.

Cependant, d’autres éléments stratégiques semblent entrer en jeu : SFR et Bouygues projettent de mutualiser leurs infrastructures mobiles, dans le but notamment d’abaisser le coût de déploiement du très haut débit mobile. Et aujourd’hui, Orange se dit prêt à un accord similaire avec Free… mais  cet accord ne concernerait pas la 4G dans un premier temps puisque actuellement Free n’a pas encore ouvert les vannes de sa 4G. Affaire à suivre…

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *