mer 31.07 0

Google se lance dans les comparateurs d’assurances en commençant par l’automobile

Après l’Allemagne et la Grande-Bretagne où l’assurance en ligne est largement répandue, Google a lancé le 29 juillet un nouvel outil de comparateur d’assurance pour la France. C’est le secteur automobile qui se voit proposer ce premier outil en partenariat avec plusieurs sociétés spécialisées du domaine : 4 Assur, Allsecur (Allianz), AcommeAssure, Aloa Assurances (MMA, MAAF, GMF), Active Assurance et Sos Malus.

C’est une première version encore bêta que lance Google et le groupe attend des retours d’expérience utilisateur significatifs afin de continuer à élaborer le service et ainsi accroître l’offre de partenaires assureurs effectuant les devis. Pour le moment, le site comparateur n’est accessible qu’à ceux qui connaissent l’adresse exacte.

imprim ecran assurance google v2

Un service d’affiliation de compagnies d’assurance

Comme indiqué sur son site, le modèle économique est le suivant : « Notre service est proposé gratuitement aux utilisateurs. En tant qu’intermédiaire d’assurance, nous sommes rémunérés par les compagnies partenaires (assurances et intermédiaires) de notre panel, qui comprend un nombre limité de sociétés avec lesquelles nous avons conclu un accord. Les résultats obtenus ne sont pas une présentation exhaustive des assurances automobiles qui peuvent être offertes en France. ».

Cette stratégie de développement fait suite au rachat en mars 2011 pour plus de 44 millions d’euros de BeatThatQuote, un site anglais de comparaison spécialisé dans les produits d’assurances. Ce n’est donc pas un véritable moteur de recherche, le comparateur ne prenant en compte que les partenaires de Google (ceux qui rémunèrent la société).

Un lancement en prévision des évolutions légales françaises

Par cette action, Google parie sur la future loi sur la consommation votée en septembre qui permettra aux assurés de résilier leur contrat à tout moment alors qu’il fallait attendre la date anniversaire jusque-là. Mais pour se faire une place sur ce marché porteur et déjà concurrentiel (Assurland.com, KelAssur.com ou LeLynx.fr), Google devra rapidement augmenter sa liste de partenaire afin de proposer un service avec une réelle valeur ajoutée à ses utilisateurs.

Il faudra également voir comment le géant met en avant ses services alors que les concurrents dans chaque domaine attaque Google pour ses positions dominantes et la mise en avant de ses propres services, au détriment des autres acteurs.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *