Les RSE au service des Entreprises (Partie 1)

Autrefois véritables phénomènes de société, les Réseaux Sociaux (RS)  font désormais partie intégrante de notre quotidien pour de multiples raisons : rester en contact avec ses connaissances, se constituer un réseau professionnel, se tenir informé des dernières actualités, mais également partager ses loisirs et passions avec ses collègues. D’après le “Social Media Report Q3 2011” de Nielsen, les réseaux sociaux et blogs sont désormais l’activité principale des internautes, loin devant les mails (22,5% du temps online contre 7,6%). Leurs appropriations ont fait apparaître de nouveaux usages qui intéressent fortement les entreprises souhaitant tirer profit de l’intelligence collective de leurs collaborateurs ; collaborateurs qui utilisent dans leur quotidien les outils 2.0 et en particulier les RS que tout le monde connaît.

 

Présentation des Réseaux Sociaux d’Entreprise

 

L’apparition des RS d’Entreprises (ou RSE) résulte donc à la fois d’une demande des équipes dirigeantes constatant tout leur potentiel social et collaboratif et des collaborateurs habitués à ces nouvelles technologies.

Sur ce secteur d’activité en vogue, les éditeurs de solutions RSE ne cessent de croitre. On compte actuellement entre 80 et 100 plateformes disponibles. Parmi les leaders nous retrouvons Jive (N°1 mondial), IBM Connections ou encore Bluekiwi, entreprise française fondée en 2006. Ces outils destinés aux entreprises sont bien plus complets que les RS grands publics et adressent de nombreux usages basés sur le travail collaboratif documentaire, relationnel et conversationnel.

 

La croissance des RSE est spectaculaire. Gartner prévoit même que plus de 40% des entreprises seront dotées de RSE d’ici 2015. L’éditeur n°1, Jive, est passé d’un chiffre d’affaire de 30 à 70 millions de dollars entre 2009 et 2010. Actuellement une minorité d’entreprises disposent d’un RSE ; en revanche, pour 68% qui n’en possèdent pas, le RSE est à l’état de réflexion ou de projet. Parmi les entreprises dotées d’un RSE on peut citer par exemple Orange, Dassault System, Nike.

 

Les usages des RSE et les enjeux associés dans le monde de l’Entreprise

 

Dans un contexte économique difficile où la concurrence et les innovations technologiques pèsent sur les Entreprises, celles-ci doivent s’adapter continuellement pour conserver et améliorer leur position.

Sachant que leur force repose principalement sur les compétences de leurs collaborateurs, il y a quelques années, la préoccupation des Entreprises était de savoir comment créer une synergie, une démarche de travail collaborative entre tous les employés : que ce soit pour Charles travaillant sur les chantiers, pour Michel qui assemble dans les usines ou bien pour Jean qui conçoit dans les bureaux.

Effectivement, la plupart des Entreprises subissent leur modèle d’organisation hiérarchique vieillissant qui va à l’encontre d’une démarche collaborative généralisée. La structuration en « silos », l’intervention de parties externes (prestataires, clients) imposent directement des processus métiers complexes et consommateurs en temps. Le partage d’information au sein d’une telle structure se compte alors en jours et se pose comme un véritable frein à la prise de décision rapide.

Une des réponses des Entreprise 2.0 à cette problématique est la mise en place, au sein de leur structure, d’un Réseau Social d’Entreprise, véritable vecteur d’innovation. En effet, une plateforme logicielle de type RSE permet de servir les enjeux à différentes échelles au sein de l’Entreprise pour finalement contribuer à la stratégie générale.

La majorité des RSE du marché ont une couverture fonctionnelle qui dépasse allègrement les simples fonctions relationnelles (en proposant par exemple un référentiel documentaire centralisé, une gestion de projet, l’édition de contenu en ligne, etc.) et par conséquent les réels besoins de l’Entreprise. Afin de favoriser l’adoption du RSE et sa réelle efficacité au quotidien, la solution logicielle devra satisfaire les différents usages exprimés par les métiers.

L’emploi d’un logiciel RSE implique une socialisation des processus métiers répondant aux enjeux suivants:

  • L’instantanéité de la diffusion d’informations à une multitude de destinataires concernés directement ou indirectement par le sujet

  • La sérendipité : à savoir la faculté de pouvoir découvrir de nouvelles informations facilement

  • La transparence des différents collaborateurs quant à leur activité professionnelle

     

Vous l’aurez compris, les enjeux du déploiement d’un RSE sont multiples :

  • Améliorer la compétitivité de l’Entreprise

  • Améliorer la productivité des collaborateurs

  • Améliorer le climat social de l’Entreprise

  • Réduire le Turn Over

  • Attirer de nouveaux talents

  • Sécuriser les réflexions de l’Entreprise : les communautés créées sur des plateformes externes à l’Entreprise, telles LinkedIn, Viadeo,  n’ont plus lieu d’exister

 

Les bénéfices permis par ces nouveaux moyens de communication et de collaboration sont non négligeables. Cependant l’adoption de ces nouvelles pratiques par une population de collaborateurs multigénérationnelle n’est pas garantie : quelle stratégie d’adoption doit mettre en place l’entreprise? Quels vont être les impacts sur les fondements de l’entreprise : sa structure et ses processus?

4 thoughts on “Les RSE au service des Entreprises (Partie 1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top