mar 05.04 1

+1 pour Google dans les réseaux sociaux?

La semaine dernière, Google a lancé son nouveau service Google+1 (activable dans les paramètres Labs en France). Le principe est simple comme le « J’aime » de Facebook : vos contacts vous orientent dans votre navigation web via un simple clic.

Google fait donc un grand pas vers la social search, au lieu de compter uniquement sur son fameux Pagerank pour résister à la montée de Facebook. Cependant, les différences de mise en oeuvre et d’utilisation sont telles qu’on ne sait pas si les internautes « aimeront » le +1 autant que le bouton fétiche de Facebook…Pour utiliser cette fonctionnalité, il suffit de cliquer sur le +1 discret situé à côté des résultats de recherche. Vos amis verront ensuite que vous avez apprécier ce résultat s’ils le rencontrent aussi, après une recherche similaire. Vous pouvez également faire +1 sur les liens publicitaires (le +1 n’est pas un clic payant, mais favorise le référencement)Les limites : il faut activer votre profil Google, l’option +1 et il faut soit faire sa recommandation avant de visiter ou revenir en arrière…  Google va rapidement proposer une intégration facile du bouton à tous les sites afin que le +1 essaime, au lieu de rester confiné aux pages de recherche avec ce parcours utilisateur étrange.

+1, un concurrent frontal du J’aime de Facebook?

Facebook refusant de se faire indexer par Google (en dehors des profils), Google tente de dupliquer cette masse de données en regroupant un maximum de sources alternatives : services tiers (Twitter, Quora), services Google (notamment Gmail et YouTube) et bien sûr Google+1. Cette agrégation doit permettre à Google d’améliorer la qualité de sa recherche, d’améliorer la qualité de ses liens publicitaires et de rendre plus naturelle l’association Google / réseau social.

L’objectif n’est donc pas de créer un site dédié, un web clos nourri par les choix de ses amis (à la Facebook), mais bien d’ajouter une couche sociale discrète sur les services actuels. C’est une stratégie alternative plutôt bien trouvée (notamment au vu de l’échec Buzz), mais qui a les défauts de ses qualités : beaucoup d’utilisateurs risquent de passer à côté tant la couche reste discrète (pour l’instant).

En outre, Google a choisi de ne pas constituer une page listant les +1 de ses amis (type Wall de Facebook), ce qui peut donner l’impression que nos recommandations se font dans le vide. Enfin, les sites regroupant ces recommandations sont déjà très nombreux et lorsque l’on souhaite se faire suggérer des contenus par des amis et contacts, on choisit déjà d’aller sur Facebook !

Rendez-vous dans 6 mois pour voir si ce blog vous propose le +1 en plus de Facebook (et Digg, Reddit, Buzz, del.icio.us etc…)

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cet article très fouillé de SearchEngineLand.

Commenter cet article

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *