mer 24.04 6

La révolution 4G : le pari gagnant de Bouygues Télécom ?

L’appui des autorités de régulation nationales a permis à Free d’enjamber la barrière à l’entrée qu’est la construction de son réseau en propre. L’accord d’itinérance conclu avec Orange continue de faire grincer des dents SFR et Bouygues Télécom qui dénoncent la distorsion concurrentielle subie depuis. Construire son réseau c’est long. Bouygues Télécom continue d’en faire les frais. La qualité et la couverture de son réseau sont toujours considérées comme inférieures aux autres dans l’inconscient collectif malgré les efforts constants de Bouygues Télécom qui lui ont permis de rattraper son retard (estimé à 2 ans) depuis 2002. Construire son réseau c’est coûteux. Bouygues Télécom, sans accord d’itinérance à son arrivée sur le marché, a du investir depuis environ 10 milliards d’euros, soit 500 millions par an. Ce n’est pas le cas de Free. Y-a-t-il pour autant réellement déséquilibre concurrentiel? Quelle stratégie Bouygues Télécom a-t-il mis en place pour renverser la tendance après cette année difficile?

Lire la suite