lun 18.01 0

Réalité augmentée : attention les yeux, Magic Leap est aux commandes

La très mystérieuse start-up Magic Leap, suivie de près par Google et Qualcomm, n’en finit pas d’éveiller notre curiosité… En effet, la start-up, qui développe une technologie extrêmement innovante de réalité augmentée dans ses bureaux de Floride, entend bien nous en mettre plein la vue. Dans tous les sens du terme.

Des débuts prometteurs

Depuis 2010, l’entreprise développe, dans le plus grand secret, une technologie de réalité augmentée permettant de projeter des images sur la rétine de l’utilisateur, pour faire apparaître des objets et des formes virtuels dans le monde réel. La réalité augmentée se distingue de la réalité virtuelle en ce qu’elle est constituée d’un mélange de notre réalité et des informations ou objets virtuels qui interagissent avec le monde réel. La réalité virtuelle consiste quant à elle à immerger l’utilisateur dans un univers en le mettant devant un écran à 360°.

L’ambitieuse start-up a réalisé en 2014 une impressionnante levée de fonds d’un demi-milliard de dollars auprès de géants tels que Google, très intéressé par son potentiel, alors même qu’on ne savait encore rien de cette jeune pépite. De quoi recruter les meilleurs ingénieurs du secteur et susciter une curiosité toute justifiée de la part du grand public. Selon le journal South Florida Business Journal, Magic Leap s’apprêterait encore à lever 1 milliard de dollars, ce qui valoriserait cette dernière à 4,5 milliards de dollars. Un montant incroyable pour une start-up dont le produit n’est même pas encore sur le marché !

Un premier brevet a été déposé en janvier 2015, découvrant des dessins assez surréalistes. Dessins qui nous laissaient naïvement penser que la start-up comptait utiliser un dispositif de projection miniature installé sur des casques ou des lunettes. Mais ce serait trop simplement imiter le casque Hololens de Microsoft ou Oculus de Facebook. Magic Leap, elle, voit plus loin…

magicleap1
Un des dessins dévoilé dans le volumineux brevet déposé par Magic Leap en janvier 2015

Un secret bien gardé

Parmi les 97 nouveaux brevets rendus publics fin août, l’un d’entre eux nous dévoile une innovation bien plus poussée : intégrer le dispositif sur des lentilles de contact connectées. De quelle manière ? Les brevets ne le disent pas… Mais la start-up a quand même souhaité donner un vif aperçu du concept, en publiant une vidéo en mars dernier, d’un réalisme déconcertant.

Mis à part ces bribes d’informations qu’elle distille de manière très calculée, Magic Leap reste on ne peut plus discrète sur le développement de ses travaux et a même annulé, à la dernière minute, et sans explication, une conférence TEDx qui devait se tenir à Vancouver quelques jours après la diffusion de son étonnante vidéo. Le PDG de la start-up, Rony Abovitz, n’est certainement pas un adepte des interviews mais lâche avec parcimonie de quoi alimenter les rêves les plus fous des plus enthousiastes : « Quand on le lancera, ça va être énorme »

Dernièrement, Magic Leap vient de dévoiler une nouvelle vidéo qui entrouvre encore un peu plus les portes de ce que pourrait être la réalité augmentée de demain. Le résultat est stupéfiant.

Des usages à l’infini

Mais quelles applications pour ce « gadget » miniature hormis celle du gaming qui nous vient tout de suite à l’esprit ? Pour Rony Abovitz, la technologie peut se démultiplier en d’infinis usages et ses ambitions pour cette dernière sont plutôt impressionnantes. « Imaginez que vous soyez en train de vous balader en Chine et que tous les panneaux de signalisation soient en anglais. Et que dans les restaurants, pendant que les personnes vous parlent, il y ait les sous-titres en live » explique-t-il. « Vous ne réalisez même pas que vous êtes dans un ordinateur, c’est tout simplement en train de se produire. »

Imaginons encore, que lorsque vous fassiez votre jogging quotidien, vous puissiez visualiser un film version grandeur nature ? Ou que, en visitant une ville, vous puissiez voir ce à quoi elle ressemblait il y a deux siècles, décor, ambiance et costumes reproduits comme si vous y étiez ?

« Articuler ensemble le réel et le virtuel pour projeter la conscience de soi dans un monde qui n’existe pas sera la clef de voûte du succès de cette industrie », parie encore Rony Abovitz.

Une communication bien huilée, une technologie futuriste, un budget conséquent, un PDG confiant et passionné, … Les ingrédients d’un énorme carton ? En tous cas, Magic Leap a réussi à nous rendre très impatients de découvrir son mystérieux projet et les infinies possibilités d’un tout nouvel univers virtuel.

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *