jeu 12.12 2

Livraison par drone : véritable innovation ou simple opération de communication d’Amazon ?

Alors qu’on connaissait déjà le drone militaire et le drone civil pour la surveillance, le fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a présenté ce lundi 2 décembre le projet Air Prime, une nouvelle manière d’exploiter ces engins aériens : le drone livreur. 

Un drone capable de vous livrer vos colis en moins de 30 minutes

À travers une vidéo de démonstration de deux minutes, le géant américain du commerce en ligne a encore démontré ses ambitions d’être le leader en matière d’innovation dans les services innovants de demain. On y voit un drone octocoptère récupérant des colis dans un entrepôt afin de les livrer au client qui les a commandés sur le site internet Amazon.com trente minutes plus tôt. Drone livreur

Dans la réalité, ces drones, équipés de mini moteurs électroniques, auraient la capacité de transporter des colis allant jusqu’à 2,3 kilos dans un périmètre de 16 km autour de l’entrepôt.

Un service disponible dans 5 ans d’après l’entreprise américaine

Lors de la présentation de son drone livreur, Jeff Bezos a directement annoncé le sérieux du projet et ses ambitions : “Je sais que cela ressemble à de la science-fiction. Mais ce n’en est pas”. Le service Prime Air pourrait ainsi être proposé sur le marché américain d’ici 4 à 5 ans. 

Au niveau des avantages d’un tel service, l’entreprise met principalement en avant son aspect écologique mais aussi sa simplicité : “Il suffit de rentrer ses coordonnées GPS et le drone décolle avec un plan de vol intégré”

Dans une interview accordée à CBS, le fondateur a aussi anticipé certaines critiques, notamment concernant le poids des colis pouvant être livrés en expliquant que les livraisons de colis inférieurs à 2,3 kilos concernent 86% des livraisons d’Amazon.

En tout cas après le lancement de son service Fresh (livraison de produit frais à domicile), de son modèle premium (abonnement forfaitaire) et son hypothétique futur console Androïd, ce nouveau projet démontre encore une fois la volonté d’Amazon d’innover et de transformer le commerce en ligne.

Questions et scepticisme

Même si elle fait le buzz sur internet, cette annonce est loin d’avoir fait l’unanimité chez l’ensemble des observateurs. En premier, John Donahoele, PDG d’Ebay qui a très vite qualifié ce projet de “fantasme à long terme”.

Il est vrai que plusieurs arguments laissent planer un fort doute sur la sortie d’un tel service :

  • Une réglementation contraignante: actuellement les lois américaines n’autorisent pas les drones commerciaux. La situation va vraisemblablement évoluer d’ici 2015 mais pas forcément dans le sens d’Amazon. Pour information en France il est possible de survoler une zone peuplée avec un drone de 4 kilos maximum et ce dernier doit être équipé d’un parachute.
  • La sécurité : la technologie des drones civils n’est pas aussi mature que celle des drones militaires et pose ainsi la question de la sécurité. Patrick Ky, directeur de l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne a ainsi déclaré à ce sujet : “Nous avons analysé une soixantaine d’accidents de drones dont les données ont été transmises par l’OTAN et l’US Air Force : 85% ont eu lieu à cause de la perte de contrôle du drone. On ne peut pas se permettre cela au-dessus de zones habitées.”
  • De nombreux risques déjà identifiés : la vidéo de présentation a été faite dans des conditions optimales mais la météo peut très rapidement empêcher le vol de drones notamment en présence de vents forts. Pour certains observateurs ces drones pourraient être la cible de prédateurs tels que les aigles ou rapaces mais aussi de personnes armées qui prendraient les drones comme cible d’entrainement.

Pour conclure, même si cette annonce n’est surement qu’un coup de communication d’Amazon avant Noël, elle nous montre jusqu’à quel degré d’innovation les acteurs du commerce en ligne sont prêts à aller pour convaincre le consommateur et nous laisse entrevoir une année 2014 pleine de surprises et  de nouvelles technologies. À découvrir sur Telcospinner évidemment !

Commenter cet article

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *