Retour vers le Futur en Seine 2013

Le festival du numérique Futur en Seine (FENS pour les intimes) vient de se conclure dimanche et il faudra attendre l’année prochaine pour revivre 10 jours d’innovation, de démos, de tables-rondes et d’échanges. C’est, depuis 2009, le rendez-vous mondial de la communauté du numérique. Vous n’avez pas pu y aller ? Pas de panique, Telcospinner revient pour vous sur les points forts de cette édition 2013.

Une édition 2013 tournée vers l’Entreprise du Futur

Le numérique bouleverse nos usages, nos habitudes de travail, de conception. Les prochaines innovations seront produites grâce à de nouvelles initiatives, collaborations, coopérations qui porteront le désir de produire des services et des produits transformant durablement notre quotidien.

Si l’Entreprise marque une volonté d’intégrer l’innovation dans un destin collectif, les Entreprises du Futurs devront embrasser l’éducation, l’intérêt général, le travail, les villes, le vivre ensemble… de nombreux domaines fertiles et à la hauteur des défis de notre époque. Alors, à quoi ressembleront les Entreprises du Futur ? Chefs d’entreprises, Chercheurs et Designers ont débattu autours de cette question. Quatre principes ont émergé :

Conférence – Entreprise(s) du Futur
  • Changer le paradigme de l’innovation :

    • Le modèle classique, vertical, ‘scientifique’ de l’innovation a vécu. Il est connu, exploité et donc saturé. Le modèle d’aujourd’hui est le même que celui de la création artistique, car il est adapté à l’exploration des usages et de l’inconnu. Ainsi, le design et les méthodologies associées (Design Thinking) deviendront les références.

  • L’importance des ‘déviants’ :

    • Dans la plupart des entreprises, l’innovation vient de quelques ‘déviants’ capables de sortir de la norme.  L’innovateur apparaitra forcément comme ‘sortant des normes existantes’ et doit à ce titre être protégé et pouvoir exercer sa créativité.

  • Le prototype fait foi :

    • Les spécifications détaillées  et les business plans décrivent un monde imaginaire, dont les détails ne sont pas vérifiables. Seul le prototype compte.  Ainsi, pour les géants américains du web tels que Google ou Facebook par exemple, ‘la vérité est dans le code’. En France, le PDG de Parrot a interdit la création de spécifications détaillées et de business plans millimétrés.

  • Faire évoluer la structure et la culture de l’Entreprise :

    • Pour certains chefs d’entreprise français, la transformation de l’entreprise est possible à condition de mettre en application les 4 principes suivants :

      • Démocratie : Les instances de gouvernances sont formées sur la base du volontariat et sont temporaires. Les niveaux hiérarchiques inutiles peuvent être supprimés, allant jusqu’à la dissolution du Comité de Direction dans les cas les plus extrêmes (Poult).
      • Transparence : Tous les résultats sont accessibles et diffusés. Les barrières et les silos de confidentialité sont abolis.
      • Autonomie : Les collaborateurs sont encouragés à lancer et gérer les projets qui leurs tiennent à cœur et disposent de ressources dédiées (incubateur, lab…)
      • Partenariats : Des partenariats avec des startups sont réalisés, allant du projet commun au capital-risque.

3 Projets mis à l’honneur lors de Futur en Seine :

Pour Jean-Louis Fréchin, commissaire de l’édition 2013, ‘le numérique transforme nos vies quotidiennes, nos actions, nos organisations’. L’enjeu de cette édition est de ‘fabriquer et d’exposer les nouveaux « objets » du siècle’. Ainsi, les 3 lauréats 2013 du Jury présentent, chacun de leur manière, une innovation technologique permettant l’apparition de nouveaux usages :

Les éditions volumiques : Création de jeux en ‘Réalité Mixte’ 

C’est un studio d’invention, de conception et de développement de nouveaux types de jeux et jouets, basés sur la mise en relation du tangible et du digital. Par exemple,  Pirate vs tentacles est un jeu sur iPad mélangeant pions physiques et interface digitale.

Les éditions volumiques

 

ZoomZoomZen : la géolocalisation collective en temps réel

C’est un service de géolocalisation collective en temps réel, gratuit et sans inscription. Il permet de se retrouver à plusieurs  même à la dernière minute, que les participants soient nombreux ou non, qu’ils se connaissent tous ou pas. Par exemple, cela donne la possibilité de visualiser en temps réel sur une carte l’ensemble des personnes qui auront accepté l’invitation, permettant à chacun de suivre le trajet des autres en direct. L’application permet ainsi une organisation plus simple et une optimisation du temps.

ZoomZoomZen

 

ADN Capture : Création de doubles numériques

Cette agence a développé une technologie permettant de réaliser des doublures numériques de personnalités, incroyablement photo-réalistes, et parfaitement fidèles. C’est basé sur l’acquisition simultanément de la morphologie, des matériaux et des expressions propres à un individu, en n’importe quel lieu et dans un délai compatible avec les faibles disponibilités des personnalités nécessitant une doublure numérique.

ADN Capture

 

Une ouverture croissante vers l’international

Lors de cette 3ème édition de Futur en Seine, les innovations représentées étaient résolument tournées vers l’international. A l’image d’Augment visant un marché global dès sa création, nous avons constaté l’évolution des stratégies de développement. En 2013, une présence dépassant les frontières de l’Hexagone est souhaitée dès le lancement du produit et l’atteinte de la maturité sur le marché domestique n’est plus un pré-requis incontournable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *